Carnet de recherche sur les couleurs

Mon carnet de recherches sur les couleurs (pages 1 & 2)

Sur mon blog, je partage beaucoup de notre quotidien et mes réflexions sur tout ce qui concerne l’éducation. De temps en temps, je parle d’autres choses, je dissémine un peu de mes passions… Je dessine pour moi depuis plusieurs années maintenant, j’essaie d’y consacrer quelques heures par semaine, plus ou moins selon le temps que j’ai. Je peaufine mes techniques, en tente de nouvelles et j’apprends sans arrêt.

L’année dernière, je me suis prise de passion pour tout ce qui était relatif à la couleur. Lisant des livres dessus, gribouillant des informations par-ci, par-là, etc. Puis, j’ai eu envie d’en faire un carnet de dessins un peu comme un carnet de voyages. Cette semaine, continuant mes recherches, je me suis dit « Pourquoi ne pas partager ces dessins avec vous, sur mon blog ? » Donc voici les premiers, peut-être que cela vous touchera, intéressera, apprendra des choses. Peut-être qu’en retour, vous m’apprendrez également des choses, que nous pourrons discuter…

Je ne cherche pas à suivre spécifiquement la chronologie de « la couleur » bien que c’est de cette façon que je l’ai étudié un moment. Du coup, je commence par le début de la couleur… Peut-être qu’un jour prochain, il y aura un autre début à ce début. Mais aujourd’hui, c’est celui-là 🙂

Ce qui m’intéresse dans les découvertes, c’est le fait d’ouvrir les yeux un peu plus grand et se décentrer de ce qui nous vient immédiatement à l’esprit. Quant on pense « art rupestre », la plupart des gens qu’on connait vont penser à  la grotte de Lascaux, c’est irrémédiable. Mais le début de l’art rupestre n’est ni propre aux « européens » ni à homo sapiensles plus beaux sites se trouvent en Australie et le dessin le plus vieux du monde a été découvert en Afrique du sud. En Andalousie, dans la grotte de Ardales, les peintures auraient été faites par homo neanderthalensis il y a plus de 64 000 ans, soit 20 000 ans plus tôt que l’arrivée des premiers homo sapiens sur le continent.

A très vite pour la suite !

Vous aimerez aussi...