IMG_4581

Avoir deux enfants, c’est la plus belle chose au monde : le cœur grossit, fais de la place pour ce nouveau coup de foudre.

Avoir deux enfants, c’est un peu moins de temps pour dormir mais apprendre à faire avec : on prend un nouveau rythme, on imbrique celui de chacun, on prend le temps de faire les choses surtout pour ne pas se sentir épuisée, fatiguée, stressée. Je me suis rendu compte qu’en courant moins dans tous les sens, en déléguant, en m’accordant plus ou moins 30 minutes par jour pour mes activités personnelles (bloguer, coudre, tricoter, écrire…), et en procrastinant aussi, en prenant le temps, j’avais moins besoin de me reposer.

IMG_4327 IMG_4544 IMG_4556 IMG_4560IMG_4576 IMG_4581 IMG_4582

Avoir deux enfants, c’est un peu plus de temps pour sortir (surtout en hiver) : le bonnet de l’un, la combinaison de l’autre, les chaussures, le sac, la poussette… Mais bon, j’ai pris ça comme mon sport de la journée : c’est pas agréable et ça fait transpirer, une fois dehors, on respire, ça va mieux !

Avoir deux enfants, c’est s’ouvrir un peu plus au monde : on réapprend avec une autre personne aux besoins différents. On devient plus tolérant.

Avoir deux enfants, c’est se faire confiance : je ne suis plus les conseils tout venants, en fait je n’en ai plus besoin, je sais quoi faire. Il suffit que je regarde mon enfant pour qu’il me montre la voie.

Avoir deux enfants, c’est se remettre en question : faire de nouveaux projets, modifier notre train de vie, pimenter le quotidien, apprendre et s’enrichir de chacun.

Avoir deux enfants, c’est apprendre à faire simple, supprimer le superflu et garder l’essentiel : cuisiner simple et bon sans passer 3h dans la cuisine, moins d’objets encombrants (notamment en puériculture arf !), apprentissage de l’autonomie (dès petit : par exemple avec la diversification avec Oléia)…

Avoir deux enfants, c’est deux fois plus de fou rire : dès le réveil, le grand vient sauter sur le lit et ça part en bagarre général, Oléia qui s’y met, puis c’est souvent comme ça jusqu’au soir. J’apprécie de les voir rire ensemble maintenant qu’Oléia interagit plus, j’apprécie de pouvoir parler avec Keyo qui a 5 ans, j’apprécie les p’tites dents d’Oléia qui lui donnent un air adorable lorsqu’elle se met à rire, j’apprécie entendre ses petites mains taper le plancher lorsqu’elle se déplace à 4 pattes, et Keyo qui fait le bébé qui geint pour l’imiter…

IMG_4426 IMG_4406 IMG_4409 IMG_4410 IMG_4411

Avoir deux enfants, c’est aussi beaucoup plus d’amour quand on décide de se débarrasser de ce qui nous encombre, quand on préfère voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, quand on pense à soi et à tout l’amour qu’il faut pour créer des personnes si parfaites d’amour et de paix.

En fait, en avoir deux ça m’a donné envie d’en avoir trois.

:)

Maeva

Parlons-en !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s