Apprentissages

Fabriquer de la terre, un jeu d’enfants !

IMG_7560

C’est partit tout bêtement. D’une demande de jardinage alors que je n’avais plus de terre. Avec les enfants, c’est tellement simple : « Ah bon, on n’a pas de terre pour planter des graines, il faut en fabriquer alors ! »

Et c’est comme ça que l’on se retrouve au parc du quartier avec une pelle et un râteau, à creuser au pied des arbres pour récupérer un peu de terre et des vers de terre. Et c’est également comme ça que l’on se souvient à quel point, quand on était gosse, on pouvait manipuler ces petites bêtes bizarres, et qu’une fois devenu adulte, on trouve ça vraiment répugnant. C’est également comme ça qu’on tombe sur des lombrics, les vers de terre géants, pouvant mesurer jusqu’à 1 mètre de longueur, dont la fonction est d’aérer le sol verticalement en creusant des galeries pouvant aller jusqu’à 3 mètres de profondeur… Et c’est donc comme ça qu’on s’est retrouvé à faire ça :

IMG_7536 IMG_7537 IMG_7542IMG_7544 IMG_7547 IMG_7548 IMG_7598 IMG_7600 IMG_7607 IMG_7614 IMG_7608 IMG_7620

Ça, c’est donc recréer en miniature l’environnement d’un ver de terre pour observer le processus de fabrication de la terre. Oui, car pour ceux qui ne le savent pas, comme moi il n’y a pas encore si longtemps, la terre, c’est le caca des vers ! Ce sont de vrais magiciens, qui en faisant l’ascenseur entre les différents niveaux de la terre, en ingérant des feuilles mortes, l’argile contenue profondément dans la terre et également des épluchures, coquilles d’œufs, marc de café… produisent un super terreau, avec plein de bonnes choses dedans pour faire pousser les plantes.

Alors si l’expérience vous tente, il vous faut :

Un grand bocal/vase/carafe, un peu de sable, de la terre, des vers, quelques épluchures et des feuilles mortes.

Commencer par remplir de sable à 5 cm environ, puis de terre avec les vers, mettre quelques épluchures et recouvrir de feuilles mortes.

Arroser prudemment pour humidifier la terre mais pas trop pour ne pas noyer les vers.

Percer de petits trous sur une feuilles et l’attacher avec un élastique pour fermer le bocal.

Entourer le bocal d’un tissu sombre et le conserver dans l’obscurité.

Oublier le pot dans un endroit sombre et pas trop sec pendant quelques semaines en pensant tout de même à humidifier régulièrement et observer le brassage.

Normalement, les vers devraient avoir tout transformé en terre entre 1 et 2 mois. A ce moment, on peut faire le choix de poursuivre l’expérience en ajoutant de nouveau épluchures et feuilles mortes (ou carrément en passant au lombricompostage !) ou bien décider de raccompagner les bêbêtes chez elles !

Résultats d’ici quelques semaines ! Stay tuned…

😉

 

Vous aimerez aussi...

7 commentaires

  1. Morgane a dit :

    Trop génial comme expérience !!

  2. Trop génial!! Je ne savais pas non plus que la terre était le caca des vers ^^ Et du coup tu ferme hermétiquement le bocal? Il ne faut pas leur laisser un peu d’air à ces bébéttes? 😀

    1. Maeva a dit :

      Lol et oui, on en apprend des choses au contact des enfants 😀 On n’a pas fermé le bocal hermétiquement mais en perçant plusieurs petits trous sur une feuille qui recouvre le bocal. En effet, il vaut mieux leur laisser un peu d’air 😉

  3. Génial!! J’ai toujours voulu le faire avec eux mais à l’idée des vers de terre dans le salon je me suis toujours dégonflée 😉 En attendant je leur laisse mettre les mains dans le compost!

    1. Maeva a dit :

      Lool je comprends j’essaye de restée digne devant genre « oh mais c’est rien, ça fait pas mal les vers de terre, c’est mignon comme tout  » alors que j’en pense pas une ! 😅

  4. elfie a dit :

    En fait si ça a marché c’est un peu un miracle, les vers qui détruisent les déchets verts sont les vers de fumier et pas ceux qu’on trouve au parc dans la terre donc normalement si ça s’est décomposé ce sera grâce à des micro-organismes et des acariens mais pas grâce à des vers de terre commun… mais je pense que ça a du moisir, en tout cas ça doit rester aéré c’est Sûr!
    Bises aux petits !

    1. Maeva a dit :

      Coucou Elfie ! Je ne sais plus trop ce qu’était devenu ce pot, je crois qu’on avait fini par tout remettre dehors ^^ C’était une petite expérience proposée dans La Petite Salamandre de l’époque 🙂

Vos commentaires nourrissent mon blog