img_5295

Il y a un mois que je ne me suis plus connectée sur le blog et que je me fais un peu plus rare sur Instagram. Je suis tout simplement entrée dans une phase d’hibernation, j’ai écouté mon horloge biologique, j’ai arrêté de courir après ce temps qui avait de toute façon trop d’avance sur moi et surtout je n’ai pas culpabilisé de cela.

Je me suis juste mise sur off comme mon corps me le demandait, j’ai été très à l’écoute des enfants qui avaient aussi besoin de prendre le temps et de rester au chaud, et j’ai commencé à envier le printemps. D’accord, il est loin encore celui-là mais je sais qu’il est le bout du tunnel, notre renaissance.

img_5238 img_5243 img_5247 img_5252 img_5260 img_5265 img_5270 img_5283 img_5292 img_5302 img_5309 img_5314

Nous avons fait une jolie balade aujourd’hui et je me suis aussi rendue compte que ce froid sur mes joues et ce soleil sur mes paupières me manquaient. Les enfants ont couru et joué pendant deux bonnes heures comme ils ne l’avaient plus fait depuis un moment. Et je me suis encore prise à rêver de cette maison entre terre et mer, de cette ancre qu’on jette, ce lieu qu’on choisit ou qui nous choisit, enfin. Cette nature à portée de main, sans avoir besoin de s’organiser, de prendre la voiture, de décider de rentrer.

La récompense de tout cela c’est le bon plat chaud, le film qu’on regarde ensemble, les yeux qui se ferment naturellement, l’histoire qu’on lit à moitié, et moi qui finit par retrouver un peu l’envie, un peu l’énergie donnée par la forêt aujourd’hui pour déposer quelques mots ici, dire que je suis toujours en vie, mais seulement un peu endormie.

Nous préparons les fêtes de fin d’année, nous avons hâte de retrouver nos proches. Ces rires que j’entends déjà sont plein de promesses avec l’hiver qui commence bientôt. Je me promets à moi-même de m’éveiller un peu plus à la nature ces prochaines semaines et admirer ses changements de paysage, apprécier sa douce mélodie et profiter de cette énergie qu’elle nous envoie, simplement en étant juste là. La nature est d’une telle générosité, d’une telle sensibilité. Elle me donne du positif que je transmets à mon tour et ce soir j’ai des pensées émues pour certaines personnes pour tout un tas de raisons.

Souvent, la vie perd un peu de son goût, je la trouve triste. Mais je pense que ce que nous pouvons faire de mieux pour lui donner du sens, c’est de prendre soin de nous et des personnes qui nous entourent, avec beaucoup beaucoup d’amour afin de tirer le meilleur de chacun de nous. L’amour entraine l’amour, c’est mathématique.

Allez, je reviens ici avant le mois de mars. Parole de marmotte !

Parlons-en !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s