Tout au long de mes grossesses, j’ai beaucoup apprécié regarder des documentaires sur les naissances naturelles. J’ai toujours aimé me plonger dans ces récits plein de douceur qui montrent en même temps la puissance animale de ces femmes. Parfois, je peux être dérangée par la sensation d’être cette petite souris qui assiste, par le trou de la serrure, à ces expériences si intimes. Et à d’autres moments, cela m’émeut beaucoup car je trouve cela magnifique tout simplement.

L’accouchement fait peur aux femmes mais également aux professionnels de santé. Ces sensations incontrôlables, ces douleurs, ce corps et ses réactions qu’on n’imagine même pas. Dans Loba, on nous montre bien comment l’hôpital est l’expression patriarcale de nos sociétés. Les femmes viennent se faire accoucher sous contrôle. Des gestes paternalistes, intrusifs, violents. J’ai vraiment ressenti une sortes de soumission de la femme dans ce système dont je n’avais pas mesurer l’ampleur. Accoucher, donner la vie est une force que nous avons et nous réalisons que nous avons ce pouvoir une fois qu’on est allé au bout, en pleine conscience. Depuis que je sais ce que je suis, ce que mon corps est, je ne porte plus le même regard sur moi et ni sur la femme en général, si ce n’est peut-être de la peine face à toutes celles qui se dévalorisent et ne se croient pas capables. Je trouve que ces films aident à percevoir les choses différemment que la « pensée normale » de notre monde moderne.

Ce matin, j’avais une visite de routine à la maternité avec l’anesthésiste justement. Je n’ai pas voulu entrer dans les détails de mon projet de naissance à la maison. J’ai fais comme si. J’ai écouté comment une péridurale pouvait être « une si petite intervention, toute simple et indolore ». On ne sait parfois pas que cela peut avoir des conséquences sur l’après, les douleurs de dos, les sciatiques et j’en passe. Pendant des années. Depuis la naissance de Keyo, je n’ai jamais cessé d’avoir des sciatiques alors que je n’en avais jamais eu avant. Tout cela comme les cicatrices de césarienne ou d’épisiotomie qui tirent encore des années après.

Alors voici les films sur l’accouchement à la maison ou la naissance physiologique que je connais à voir et à revoir pendant (et même en dehors) la grossesse :

Loba

De Catherine Bechard. On le trouve sur Viméo en location pour quelques euros. Il offre une critique de la surmédicalisation de l’accouchement dans différents pays et notamment de la banalisation de la césarienne.

Entre leurs mains

De Céline Darmayan. Un de mes films préférés qui parlent de l’accouchement à la maison, celui qui m’a convaincu et qui m’a permis de rencontrer la sage-femme qui m’a accompagné pour la naissance d’Oléia. On peut le regarder gratuitement sur youtube ou il s’achète en DVD.

Le premier cri

De Gilles de Maistre. Le film que je regarde depuis ma première grossesse et je pleure toujours autant à chaque fois ^^ Il nous conte différents accouchements dans le monde et montre ainsi l’influence de la culture dans notre façon de voir l’acte d’enfanter. On peut le voir et le revoir et le rerevoir gratuitement sur Youtube.

L’odyssée de la vie

De Nils Tavernier. Ce film raconte l’histoire d’une femme qui accouche en maternité mais je l’aime beaucoup quand même car il est plein d’amour et il montre l’évolution du bébé in utero. Visible gratuitement sur youtube également.

L’arbre et le nid

Ce film m’a été conseillé par mon ostéopathe, il m’a dit qu’il était mieux encore que « Entre leurs mains ». Alors j’ai craqué je l’ai acheté en DVD sur le site, mais je ne l’ai pas encore vu. La bande-annonce promet en tout cas, j’espère que le DVD ne mettra pas trop de temps à arriver car il est envoyé du Québec. Je n’ai pas trouvé d’autres façons de le voir sur Internet.

Maïeuticiennes

De Valérie Pouyanne. Comme pour Loba, on le trouve pour quelques euros sur Viméo. Il montre le point de vue de sages-femmes pratiquant l’accouchement à domicile sans aller aussi loin que « Entre leurs mains ». Toutefois, il reste intéressant à voir.

La naissance, une révolution

De Franck Cuvelier. J’avais très envie de le voir mais impossible de le trouver sur internet. Il y a eu des ventes de DVD à un moment mais cela ne se fait visiblement plus. Je vais me rapprocher d’associations de maternage, il est possible qu’il puisse se visionner ainsi. Voici en tout cas le résumé (lien vers un extrait) : « La naissance en France a connu des révolutions comme dans nul autre pays au monde. Pour la première fois, le film nous raconte cette histoire en archives : de l’Accouchement sans douleur de Fernand Lamaze à la Naissance sans violence de Frederick Leboyer, des expérimentations des années 70 à la péridurale… 80 ans d’une histoire qui commence dans les années 30, lorsque l’État confie aux médecins, dans le cadre de l’hôpital, la mission de lutter contre la mortalité infantile. Une formidable avancée qui est aussi l’histoire d’une dépossession progressive pour les femmes d’une expérience intime. »

Fait Maison

De Katell Chantreau et Fabrice Véronneau. Un autre film sur l’accouchement à la maison. L’expérience personnelle d’un couple, peut-être trop intime pour moi ou alors je ne l’ai pas regardé au bon moment. Voici le lien vers le site où l’on peut le regarder gratuitement ou acheter le DVD.

Pour finir, je vous laisse avec un entretien de Michel Odent ;)

Entretien avec Michel Odent from zzzazzz & katellig on Vimeo.

Et vous, vous en avez vu certains ? Qu’en avez-vous penser ?

Enregistrer

Parlons-en !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s