Il y a quelques mois, nous nous sommes rendus au Musée Henri Matisse de Nice avec quelques amis instruisant leurs enfants en famille également. Matisse est un peintre que j’aime beaucoup et que j’ai redécouvert, je ne savais pas qu’il avait autant évolué dans ses techniques artistiques et qu’il avait touché à tant de choses. Pour être honnête, je ne connaissais que ses feuilles colorées très populaires et son tableau « Icare » que j’adore. Je l’ai d’ailleurs en carte postale… ^^

Une fois tout en bas du musée, il y a une œuvre immense faite de collages colorés. C’est magnifique. On pourrait s’arrêter là et penser que la visite est finie. Ce serait bien dommage car on passerait à côté d’une salle que j’ai adoré où est présentée son œuvre « La piscine ». On plonge carrément avec lui. Des collages bleus aux formes souples et aquatiques. Les enfants ont adoré cette pièce et cela m’a donné l’idée de faire avec Keyo un tableau de « sa » piscine.

Les mois sont passés mais l’idée est restée dans un coin de ma tête. Et maintenant que Keyo est à l’aise dans l’eau comme un petit poisson, je me suis dit que c’était le bon moment. Pour l’activité, il faut du papier bleu pour les formes, et une feuille blanc cassé pour le fond avec une bande blanche pour le milieu (si on veut rester fidèle au tableau d’origine mais on peut aussi partir en freestyle ^^). Matisse découpait ses formes dans du papier et les collait. Tout « simplement ».

Pour les petits comme Oléia, ce qui plait c’est d’utiliser le ciseau et la colle. Je lui ai proposé des formes et l’ai laissé faire. Pour Keyo, on a fait un petit travail de mémoire, on a regardé des photos de « La Piscine » de Matisse sur Internet. On a aussi ouvert un livre qu’il aime beaucoup : « La piscine » de Jihyeon Lee. Tout cela histoire de s’inspirer. Ensuite, je l’ai laissé commencé seul en restant là si besoin et sur la fin, je lui ai donné un petit coup de main pour la découpe de choses un peu complexes.

Matisse est un peintre très intéressant et accessible à travailler avec les enfants. Ses œuvres sont faites de formes très colorées, un peu bizarres, qui font appel à l’imagination et nous envoient dans un rêve. Ça interpelle, inspire et finalement on se rend compte que découper des formes ce n’est pas non plus si facile que cela. N’est pas Matisse qui veut… mais pour les enfants ça reste chouette. Et voici Keyo, très fier de son tableau.

Aussitôt terminé, aussitôt accroché !

 

Parlons-en !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s