Notre histoire commence il y a plusieurs milliards d’années, 14 milliards pour être exact.

A cette époque il n’y avait RIEN. Rien d’autre qu’une petite graine, toute toute petite. Plus petite encore qu’un grain de sable.

Tout était calme… jusqu’au jour où cette petite graine se mit à chauffer, à devenir toute rouge et à gonfler, gonfler, gonfler comme un ballon et…

PAF !!

(Gonfler un ballon rempli de confettis et le piquer avec une aiguille)

La petite graine explosa !!!

Et une onde rouge vibra et étira l’univers dans tous les sens très très très très très loin !

Puis ce fut le noir complet (fermez vos yeux pour voir).

Dans cette immensité noire, il faisait très très froid.

(Faire toucher des glaçons – avec du sel c’est plus froid encore : prenez la température !)

Vous voyez tous ces confettis. Ils ressemblent un peu aux particules qui étaient dans notre petite graine du début. Elles ont été projetées très loin les unes des autres mais au fur et à mesure elles se rapprochèrent. Et les particules dispersées lors de l’explosion de la petite graine formèrent des gros nuages de particules.

(expérience : dans un saladier d’eau, mettre les confettis et laisser-les s’agglomérer)

Ces nuages grossirent de plus en plus et se mirent à tourner comme une tornade. Plus ça tourne, plus ça chauffe et plus ça fabrique de l’énergie. Ça chauffe tellement fort que ça explose.

Imaginez dans cet univers noir, des feux d’artifice qui pétaradent dans tous les sens ! Ça devait être magnifique !

Ces feux d’artifice ont libéré d’énormes nuages d’étoiles et alors l’univers ne sera plus jamais complètement noir.

Parmi tous ces gigantesques nuages, appelés galaxies, il y en a un qui nous intéresse tout particulièrement : notre nuage, notre galaxie, appelée la Voie lactée. Ce nuage s’est formé il y a 5 milliards d’années.

Le nuage s’est mis a tourné et le centre du tourbillon s’est tellement réchauffé qu’il a fini par s’enflammer et devenir une étoile : notre soleil.

Pendant que l’étoile brûlait, les poussières du reste du nuage, sans jamais cesser de tourner autour du soleil, se sont rassemblés en grosses roches de plus en plus grosses jusqu’à devenir petit à petit des planètes.

A ce moment là, il faut imaginer que les planètes sont des boules de feu qui nettoient notre galaxie en attirant les débris de poussières, de roches, … C’est ce qu’on appelle l’attraction.

Expérience : aimant et petites choses en fer

Jupiter est la plus grosse planète car c’est elle qui a attiré le plus de débris. Et elle continue à le faire protégeant ainsi la Terre des météorites.

La Terre, en récupérant toutes ces poussières, devenait de plus en plus grosse et compacte. A ce moment-là, elle était un endroit dangereux, une boule de lave en fusion.

Les éléments les plus lourds qu’elle récupéra dans l’espace plongèrent en son centre, se serrèrent et formèrent un noyau. Les plus légers enveloppèrent ce noyau et la surface, moins compacte, forma une mer de lave.

Expérience : les matières s’ordonnent selon leurs poids

  • Bassine de sable, balles de ping-pong et billes en acier
  • Tubes à essai, eau, miel et huile

La Terre est toujours très chaude et l’univers très froid. En contact avec le froid, une croûte commence à se former à la surface. Mais à l’intérieur, il fait toujours chaud, des bulles de gaz s’échappent et des volcans percent la croûte de la Terre.

Expérience : volcans en argile, bicarbonate, vinaigre blanc, colorant rouge

Tous ces gaz qui s’échappent à travers les volcans forment de gros nuages noirs qui entourent la Terre. Si bien que pas un seul rayon de soleil ne le traverse. Pendant des millions d’années, il fait nuit sur Terre, il y a du brouillard partout, énormément d’éclairs. Il n’y a pas d’air, seuls des vapeurs et des gaz relâchés par les éruptions volcaniques qui puent l’œuf pourri. Personne ne pouvait encore respirer.

Dans les gros nuages entourant la Terre, les gaz se mélangent grâce à l’électricité produit par les éclairs et se transforment en eau.

C’est alors que les gros nuages éclatèrent. Une énorme tempête s’abattit sur la planète Terre. Une pluie incessante pendant des millions d’années. Cette eau recouvrit entièrement la Terre. Seules quelques morceaux de terre ne furent pas englouties dans les eaux.

Expérience de la pluie : saladier, eau chaude, couvercle, glaçons

Les nuages, vidés de leur eau, se dissipèrent et enfin les rayons du soleil illuminèrent la Terre. Tout était calme et paisible, il y avait du bleu partout, des océans à perte de vue. Comme cela devait être beau.

Quelques temps après – 1 milliard d’années après la création de notre système solaire – sont apparus les premiers microbes aquatiques, première preuve de la vie sur Terre. La vie aurait donc commencé dans l’eau.

Sources :

  • Le grand récit de la Terre et de l’univers par Montessori mais pas que
  • De nombreuses autres inspirations pêchées çà et là sur Internet
  • Les différents romans de Stephen et Lucy Hawking : Georges et les secrets de l’univers, Georges et les trésors du cosmos, Georges et le big bang
  • L’univers expliqué à mes petits-enfants d’Hubert Reeves

Je reviens vite pour présenter nos living books sur « Georges » dans un prochain article et j’y commenterai un peu plus ce premier récit.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

6 commentaires sur « Premier récit Montessori : le commencement »

  1. J’adore! J’adore! J’adore! En plus ça tombe pile poil car je réfléchis pour le petit zinzinc à des contes cosmiques (au kamishibai?)sur l’univers et l’évolution et à des expériences scientifique en parallèles!
    Biz

    J'aime

  2. Super, merci pour le partage! Je vais essayer de mettre en place ce 1er récit, cela fait longtemps que je veux le faire, mais je pensais que c’ était beaucoup de préparation, trop difficile etc mais tu as bien expliqué et cela n’ a l’ air pas si compliqué que cela! Sais tu où je pourrais trouver une version » chrétienne « ? Merci!

    J'aime

Parlons-en !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s