Des films pour enfants pas sages

Bon je sais, le titre est légèrement un pléonasme :) C’est bizarre mais les films avec des enfants pas sages dedans, blagueurs, fonceurs, rêveurs, impertinents et intrépides, moi, j’adore ! Ce sont même mes préférés ^^`Et pour Keyo c’est pareil évidemment… :)

Alors voici, une petit liste de nos films chouchous avec des petits fous à l’intérieur, certifiés non conformes mais pas bêtes pour autant, bien au contraire. Des petits génies qui donnent des films inoubliables.

Par principe, je ne donne pas de recommandations d’âge car il me semble que c’est à chaque famille de choisir en fonction de sa sensibilité, du vécu et de la maturité cinématographique de chacun… Sachant que les films avec des enfants pas sages dedans disent des choses pas sages, indubitablement ;)

Cigarettes et chocolat chaud

De Sophie Reine – 2016

Synopsis Allociné : Denis Patar est un père aimant mais débordé qui se débat seul avec l’éducation de ses filles, Janis 13 ans et Mercredi 9 ans, deux boulots et une bonne dose de système D. Un soir Denis oublie, une fois de trop, Mercredi à la sortie de l’école. Une enquêtrice sociale passe alors le quotidien de la famille Patar à la loupe et oblige Denis à un « stage de parentalité ». Désormais les Patar vont devoir rentrer dans le rang…

Notre avis : Une famille déjantée, une maman créatrice de chansons de manif qui s’est envolée, un père qui fait tout pour joindre les deux bouts (jusqu’à travailler dans un sex shop la nuit). On n’a pas eu peur des gros mots ni de Mercredi passionnée de catch, on a kiffé l’élevage de lucioles et le spectacle de cirque, on a changé de regard sur les poux et Camille Cottin (Madame Connasse), on a découvert le syndrome de Gilles de la Tourette et comment faire croire qu’un cochon d’inde est toujours en vie (alors qu’il ne l’est plus).

Captain Fantastic

De Matt Ross – 2016

Synopsis Allociné : Dans les forêts reculées du nord-ouest des Etats-Unis, vivant isolé de la société, un père dévoué a consacré sa vie toute entière à faire de ses six jeunes enfants d’extraordinaires adultes. Mais quand le destin frappe sa famille, ils doivent abandonner ce paradis qu’il avait créé pour eux. La découverte du monde extérieur va l’obliger à questionner ses méthodes d’éducation et remettre en cause tout ce qu’il leur a appris.

Notre avis : Comment passer à côté d’un tel film quand on aspire à vivre libre comme eux ? On a aimé leur vie dans la nature et les chocs culturels ; la famille en décalage complet avec les normes de la société. C’est un film très fort même si en tant que maman non sco j’ai été un peu déçue par la fin…

Little Miss Sunshine

De Jonathan Dayton et Valerie Faris – 2006

Synopsis Allociné : L’histoire des Hoover. Le père, Richard, tente désespérément de vendre son « Parcours vers le succès en 9 étapes ». La mère, Sheryl, tente de dissimuler les travers de son frère, spécialiste suicidaire de Proust fraîchement sorti de l’hôpital après avoir été congédié par son amant. Les enfants Hoover ne sont pas non plus dépourvus de rêves improbables : la fille de 7 ans, Olive, se rêve en reine de beauté, tandis que son frère Dwayne a fait voeu de silence jusqu’à son entrée à l’Air Force Academy.
Quand Olive décroche une invitation à concourir pour le titre très sélectif de Little Miss Sunshine en Californie, toute la famille décide de faire corps derrière elle. Les voilà donc entassés dans leur break Volkswagen rouillé : ils mettent le cap vers l’Ouest et entament un voyage tragi-comique de trois jours qui les mettra aux prises avec des événements inattendus…

Notre avis : Encore une famille avec son lot de problèmes mais tellement attachante. Le final vaut tout l’or du monde !

Max

De Stéphanie Murat – 2012

Synopsis Allociné : Max a 6 ans. Elle vit avec son père Toni, un petit voyou au grand cœur. Pour Noël, Max décide de lui offrir Rose, une fille de joie rencontrée dans la rue et qu’elle a prise en affection. Malgré la situation compliquée, Toni va avoir du mal à refuser le « cadeau » de sa fille et devoir cohabiter avec Rose.

Notre avis : C’est un de mes films préférés, de ceux qu’on peut regarder chaque jour. La preuve on l’a en DVD :) Je ne sais pas pourquoi il me plait tant mais Keyo est aussi fan que moi. Un quatuor parfait qui suit les codes de la comédie romantique avec un soupçon d’humour et de magie de Noël. Je crois que le fait qu’il y ait JoeyStarr dedans et que Max fasse l’école buissonnière soit deux bonnes raisons qui expliquent cela.

Enfants loups, Ame et Yuki

De Mamoru Hosoda – 2012

Synopsis Allociné : Hana et ses deux enfants, Ame et Yuki, vivent discrètement dans un coin tranquille de la ville. Leur vie est simple et joyeuse, mais ils cachent un secret : leur père est un homme-loup. Quand celui-ci disparaît brutalement, Hana décide de quitter la ville pour élever ses enfants à l’abri des regards. Ils emménagent dans un village proche d’une forêt luxuriante…

Notre avis : Des enfants loups, sauvages donc, qui ont la chance d’avoir une mère dévouée. On aime les voir grandir, prendre une voix différente de celle qu’on aurait imaginé pour eux, les rôles s’inversant presque. Un des plus beaux films qu’on ait vu.

 

Les trois brigands

De Hayo Freitag – 2007

Synopsis Allociné : Trois méchants brigands passent leur temps à détrousser les voyageurs en diligence et à détruire les attelages… Leurs forfaits commis, ils accumulent leurs butins dans une caverne retirée en haut de la montagne. Sans coeur et sans scrupule, rien ne les arrêtent jusqu’au jour où l’unique occupant de la diligence est Tiffany, une petite fille orpheline. Surpris, ils emmènent l’enfant dans leur repaire.
« Que faites-vous de tout cet or ? » demande-t-elle. Les trois hommes ne s’étaient jamais posé la question…. Grâce à une merveilleuse alchimie, la petite fille réussit à attendrir les redoutables bandits. Leur vision sombre et violente du monde change du tout au tout, ils arrêtent les pillages, libèrent les enfants d’un orphelinat dont la directrice s’adonne à un trafic de confiseries et décident d’acheter un château pour y héberger tous les orphelins du pays. De trois redoutables méchants, ils deviennent, au contact de la petite fille, des pères de famille tendres et attentionnés !

Notre avis : Il est des films qui sont toujours une bonne idée pour les enfants. Celui-là en fait partie !

Max et les maximonstres

De Spike Jonze – 2009

Synopsis Allociné : Max, un garçon sensible et exubérant qui se sent incompris chez lui, s’évade là où se trouvent les maximonstres. Il atterrit sur une île où il rencontre de mystérieuses et étranges créatures, aux émotions sauvages et aux actions imprévisibles. Les maximonstres attendent désespérément un leader pour les guider, et Max rêve d’un royaume sur lequel régner. Lorsque Max est couronné roi, il promet de créer un monde où chacun trouvera le bonheur. Max découvre vite toutefois que régner sur un royaume n’est pas chose aisée et que ses relations avec les autres sont plus compliquées qu’il ne l’imaginait au départ…

Notre avis : Keyo a eu un gros coup de cœur pour ce film, je crois qu’il lui parle beaucoup. Cet enfant qui change, qui aimerait être un grand et en même temps qui vit les choses avec des émotions très fortes, lui ressemble.

Le kid

De Charles Chaplin – 1921

Synopsis Allociné : Un pauvre vitrier recueille un enfant abandonné par sa mère victime d’un séducteur. L’enfant casse des carreaux pour aider son père adoptif, qui l’arrache à des dames patronnesses, puis le rend à sa mère, devenue riche.

Notre avis : Indémodable, Charlie Chaplin fera rire petits et grands pour l’éternité.

La guerre des boutons

De Yves Robert – 1962

Synopsis Allociné : Deux villages, Longeverne et Velrans, sont en guerre. C’est la guerre que mènent chaque année les écoliers des deux communes. Quand la troupe de Longeverne commandée par le grand Lebrac fait un prisonnier, on soustrait à ce dernier tous ses boutons. Cette méthode remporte un franc succès, à tel point que les troupes, pour éviter cette extrême humiliation, se mettent à combattre nues.

Notre avis : C’était un de mes films préférés petite, je suis super fière de l’avoir fait découvrir à Keyo. C’est simple, il m’en parle tous les jours ^^

Billy Elliot

De Stephen Daldry – 1999

Synopsis Allociné : Dans un petit village minier du Nord-Est de l’Angleterre, Billy, onze ans, découvre avec stupeur qu’un cours de danse partage désormais les mêmes locaux que son club de boxe. D’abord effaré, il devient peu à peu fasciné par la magie de la gestuelle du ballet, activité pourtant trop peu virile au regard de son père et de son frère Tony, mineurs en grève.
Billy abandonne les gants de cuir pour assister discrètement aux leçons de danse professées par Mme Wilkinson. Repérant immédiatement un talent potentiel, elle retrouve une nouvelle énergie devant les espoirs que constitue Billy.
Les frustrations larvées explosent au grand jour quand son père et son frère découvrent que Billy a dépensé l’argent consacré au cours de boxe pour des cours de danse.
Partagé entre une famille en situation de crise et un professeur de ballet têtu, le jeune garçon embarque alors dans un voyage à la découverte de lui-même.

Notre avis : On aime surtout le fait que Billy se tape pas mal de ce que pense les autres !

C’est pas ma faute !

De Jacques Monnet – 1999

Synopsis Allociné : Martin est un jeune garçon de onze ans qui provoque invariablement des catastrophes malgre son desir de bien faire. Cette annee, son copain Vincent l’invite a passer ses vacances avec ses parents a l’hôtel Nautilus. Le séjour promet d’être fantastique, car chaque année Vincent et sa bande jouent dans la cabane qu’ils ont construite dans l’arbre de la maison du Pendu: le baobab. Cette fois-ci, une mauvaise surprise les attend: une bande d’enfants issue d’une colonie proche a déjà investi les lieux.

Notre avis : Le film de mon enfance que j’avais presque oublié, j’en ai que des bons souvenirs mais je ne l’ai pas encore montré à Keyo. Ça ne saurait tardé.

Moi, César, 10 ans et demi, 1m39

De Richard Berry – 2003

Synopsis Allociné : Dix ans et demi, 1m39, les parents, les disputes, les amis, le premier amour, la rivalité, l’école, l’autorité, ces quelques kilos en trop… Autant de choses qui font le petit monde de César. Timide, il parle peu mais pense énormément. Et forcément, comme ses parents ne prennent pas le temps de lui raconter la réalité, il l’imagine…

Notre avis : César réalise le rêve de tous les préados. C’est drôle, vrai. Il en faut pas plus.

La famille Adams

De Barry Sonnenfeld – 1992

Synopsis Allociné : Rififi chez les Addams, célèbre famille macabre qui vit dans un manoir hanté, lorsque débarque l’oncle Fétide, sosie d’un des membres de la famille disparu vingt-cinq ans plus tôt… Ne serait-il pas un usurpateur qui cherche à les doubler pour faire main basse sur leur trésor caché ?

Notre avis : Mercredi est mon héroïne préférée. Elle a la classe et n’a peur de rien. La famille Adams c’est vraiment spécial mais j’ai toujours aimé.

Un indien dans la ville

De Hervé Palud – 1994

Synopsis Allociné : Sur le point d’épouser la belle Charlotte, Stéphane Marchado part à la recherche de sa première femme, partie depuis treize ans dans une tribu d’Amazonie pour régulariser son divorce.

Notre avis : Vous en connaissez beaucoup des enfants qui grimpent sur la Tour Eiffel et tue des pigeons au tir à l’arc dans Paris ? Les écarts culturels donnent des situations hilarantes qui, sans hésitation, me donne envie de lui décerner la palme des enfants pas sages :) Ps : Je me suis moultes fois entrainée à la technique du « fait dodo », ça marche pas…

Les choristes

De Christophe Barratier – 2003

Synopsis Allociné : En 1948, Clément Mathieu, professeur de musique sans emploi accepte un poste de surveillant dans un internat de rééducation pour mineurs ; le système répressif appliqué par le directeur, Rachin, bouleverse Mathieu. En initiant ces enfants difficiles à la musique et au chant choral, Mathieu parviendra à transformer leur quotidien.

Notre avis : Des enfants pas sages à la douzaine, avec Les choristes, on est servi :)

Les goonies

De Richard Donner – 1985

Synopsis Allociné : Astoria est une modeste et paisible cité portuaire de la Côte Ouest. Trop paisible au gré de ses jeunes habitants… « Il ne se passe jamais rien ici », soupira un jour l’un d’eux, mélancolique. Mickey Walsh, treize ans, venait de prononcer une de ces phrases fatidiques qui annoncent parfois les aventures les plus étranges, les plus folles et les plus amusantes.

Notre avis : Le meilleur film de tous les temps ^^

Kié la petite peste

De Isao Takahata – 1981

Synopsis Allociné : La vie quotidienne, dans un quartier populaire d’Osaka, de la jeune Kié, âgée de huit ans. Malgré une situation familiale assez déséquilibrée, c’est la reine de la débrouillardise : avec l’aide de sa grand-mère et de son chat, elle essaie de faire fonctionner correctement le petit restaurant familial.

Notre avis : C’est loufoque, j’ai découvert avec les enfants et on a beaucoup ri

Wadjda

De Haifaa Al-Mansour – 2012

Synopsis Allociné : Wadjda, douze ans, habite dans une banlieue de Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. Bien qu’elle grandisse dans un milieu conservateur, c’est une fille pleine de vie qui porte jeans et baskets, écoute du rock et ne rêve que d’une chose : s’acheter le beau vélo vert qui lui permettra de faire la course avec son ami Abdallah. Mais au royaume wahhabite, les bicyclettes sont réservées aux hommes car elles constituent une menace pour la vertu des jeunes filles.
Wadjda se voit donc refuser par sa mère la somme nécessaire à cet achat. Déterminée à trouver l’argent par ses propres moyens, Wadjda décide alors de participer au concours de récitation coranique organisé par son école, avec pour la gagnante, la somme tant désirée.

Notre avis : J’ai trop aimé ce film. On est vraiment dans un autre univers où la folie pour une petite fille est de vouloir faire du vélo…

Maman, je m’occupe des méchants

De Raja Gosnell – 1997

Synopsis Allociné : De dangereux trafiquants prennent livraison a Hong Kong d’un microprossesseur a usage militaire et le dissimulent dans un jouet electronique. A l’aeroport, Mrs Hess prend par erreur le sac contenant le jouet. Les malfrats retrouvent sa trace dans la banlieue de Chicago, mais faute de connaitre son nom, s’installent dans sa rue et visitent chaque maison. Mrs Hess a offert le jouet a son petit voisin, Alex, precoce et delure, qui ne tarde pas a remarquer le manege des gangsters.

Notre avis : Dans le même délire que le suivant, hilarant !

Maman, j’ai raté l’avion (1 et 2 évidemment)

De  Chris Columbus – 1990

Synopsis Allociné : La famille McCallister a decidé de passer les fêtes de Noel à Paris. Seulement Kate et Peter McCallister s’aperçoivent dans l’avion qu’il leur manque le plus jeune de leurs enfants, Kevin, âgé de 9 ans. D’abord désespéré, Kevin reprend vite les choses en main et s’organise pour vivre le mieux possible. Quand deux cambrioleurs choisissent sa maison pour commettre leurs méfaits.

Notre avis : Je crois que ce film se passe volontiers de mon commentaire ^^

Et vous des films pour « enfants pas sages » préférés ? En aurais-je oublier dans cette liste ?

2 Replies to “Des films pour enfants pas sages”

  1. « Le garçon et la bête » est sur notre liste de films à voir, nous aimons énormément tous les films d’animation japonaise :) Merci !

    J'aime

Parlons-en !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s