Un peu de nous #4… et ritualiser le moment du coucher

Cette semaine, nous avons eu un bon rythme. Une organisation du tonnerre, comme nous n’avions jamais réussi à tenir depuis le début de l’instruction en famille, le temps aidant à rester au chaud et à ritualiser le passage d’une activité à une autre. C’est ce dont nous avions besoin pour, à la fois, prendre et poser le temps : sentir que chaque moment de la journée est dédié à une activité.

Oléia dort enfin dans sa chambre. Elle a cododoté avec nous quasiment 3 ans. Cette époque de l’année est toujours charnière et marque le besoin pour moi de passer des étapes. L’année dernière, au même moment, nous mettions fin à 21 mois d’allaitement. Et maintenant, elle a un lit, une chambre dans laquelle elle dort seule. C’est une étape difficile pour elle, d’où le besoin d’être un peu strict dans les rituels pour satisfaire son besoin de sécurité. Les premiers soirs c’était la java. Malgré sa fatigue, elle refusait de se coucher, criait, sautait, complètement hystérique. Ça a été usant 3 soirs puis j’ai mis en place des étapes claires pour aller vers le sommeil plus facilement : d’abord, on dîne tôt, à 18h30. On peut regarder un court métrage calme en même temps (notre caverne d’ali baba: Benshi studio). Ensuite, on passe tout de suite au pyjama et au brossage des dents avec ma présence constante pour ne pas laisser remonter l’esprit joueur des enfants. Je finis de nettoyer la cuisine après.

Puis, grande nouveauté que les enfants ont adopté, nous faisons une séance de yoga ET de relaxation dans le salon avec une petite lumière (j’avais allumé la grande  5 minutes exceptionnellement pour prendre des photos). On enchaîne sur la lecture assis sur le canapé puis j’accompagne Oléia dans sa chambre ; Keyo se couchant seul. On chante beaucoooouuuup de comptines et je lui laisse la possibilité de feuilleter des livres.

Cette façon de faire permet une extinction des feux vers 21h-21h30, soit 3h après le début du diner. C’est long mais c’était encore plus long avant, avec des enfants qui criaient partout et Loueï, fatiguée mais qui se faisait réveillée. Bref, ce n’était plus possible de continuer comme cela. Par ailleurs, 21h c’est encore tard mais beaucoup mieux qu’avant (23h-minuit, smiley yeux écarquillés bouche ouverte mains sur les joues). Ce qui est indispensable, c’est que je ne les lâche pas d’une semelle ; il faut que je reste continuellement avec eux et stoppe immédiatement toute émulation, afin qu’ils restent calmes jusqu’au moment de l’endormissement. Cela signifie : pas de téléphone, d’instagram, de Facebook, pas d’ordinateur, pas de discussion entre adulte. On reste focus. Une minute sans faire gaffe et c’est trop tard. Tout au long de cette soirée, je veille également à feutrer l’ambiance. On parle le plus doucement possible, on utilise des lumières douces, voire des bougies, on peut mettre de la musique douce en fond. Bref, vous l’avez compris DOUX est le mot qui compte triple.

Note Bene sur nos séances de yoga : je tiens à rassurer tous ceux qui ont essayé, Oléia ne fait pas tous les mouvements. Elle est contente du coup elle sautille et nous dérange. Elle doit, au moins et normalement, ne pas faire de bruit. Je pense qu’il faut encore un peu de temps pour s’habituer. Néanmoins, elle est en demande de yoga dès le matin, c’est que ça lui plait. Keyo, quant à lui, fait cela avec beaucoup de sérieux. Et Loueï, nous regarde ou réclame les bras. Dans ce cas, je reste près des enfants et fait les mouvements possible à faire avec un bouddha contre soi :)

Tous nos matins ont été riches, je me suis bien organisée, pour une fois, en prévoyant les choses en avance. Sur une idée d’Add fun and mix, nous avons commencé l’étude de nos pierres et minéraux. J’ai proposé à Oléia de retrouver les pierres sur les cartes et à Keyo de remplir des petites fiches, de les peser, les mesurer, les observer à la loupe, … Ils se sont bien amusés et y sont revenus plusieurs fois dans la semaine. L’activité restera sur la table tant qu’elle éveillera leur intérêt..

Oléia aime beaucoup joué avec les cartes de nomenclature. Elle m’en a demandé d’autres. Finalement, je n’aurais pas imprimé, découpé, plastifié toutes ces cartes pour rien. Keyo ne s’en était jamais servi. Mon rêve de proposer des activités Montessori se réalise enfin ^^

Keyo a bien avancé sur ses cahiers. Toujours pas de nouvelles de l’inspection… on attend.

On a commencé à travailler sur la généalogie, l’occasion de sortir l’arbre que j’ai fait il y a quelques mois et de coller la photo de Loueï (enfin !).

Un autre travail, plus informel cette fois, était d’encourager Keyo à prendre conscience de l’argent dépensé. Il demande souvent à aller faire des courses. Du coup, je lui ai proposé de noter dans un carnet les prix et d’anticiper combien la caissière lui demanderait et combien elle lui rendrait. Il a le droit à sa calculatrice et conserve ses tickets dans son petit calepin.

Cette semaine, Keyo aura été invité à une après-midi bowling avec un copain, une première qui lui a énormément plu (merci encore !). Il y a eu également deux tentatives ratées avec leur papa pour aller au cinéma voir Ferdinand, un samedi bibliothèque et puis des heures et des heures de coloriages Sonic…

Quant à petit bouddha, elle a eu 6 mois. Je savoure chaque petite chose qui change chez elle, le fait qu’elle avance à reculons sur le ventre, qu’elle regarde avec attention ses doigts se plier et se déplier, qu’elle ouvre grand la bouche pour essayer de tout attraper, … J’apprécie encore plus tous ces petits détails, ces petits changements au jour le jour, tout ce qui se met au diapason petit à petit. C’est une vraie symphonie, la vie :)

Et vous, comment s’est passé votre semaine ?

5 Replies to “Un peu de nous #4… et ritualiser le moment du coucher”

  1. C’est une belle semaine en effet, riche en étapes et en découvertes ! J’aime tes ateliers Montessori, c’est très inspirant ! Oleia à l’air de s’éclater pendant le yoga 😁. D’ailleurs tu utilises une application sur tablette pour ça ??

    J'aime

  2. C’est vrai que je ne l’ai pas précisé. Pour l’instant, j’utilise Youtube.. Il suffit de taper « yoga enfant pour le soir » et il y a quelques vidéos sympas, peut-être que quand on en aura fait le tour, j’ira voir d’autres supports, ou alors on en n’aura plus besoin. J’avais acheté le livre « calme et attentif comme une grenouille » mais je ne le trouve pas révolutionnaire. On a facilement accès aux informations sur internet, peut-être que ça peut nous sensibiliser un peu à la question de la relaxation si on est sceptique… mais je trouve qu’il vaut mieux faire à sa sauce au début :)

    J'aime

  3. Bonjour, Samuel, merci pour votre message ! Merci pour votre visite et toutes les idées qu’il contient. J’aimerais pouvoir moi-même me sentir assez à l’aise avec toutes ces postures pour nous passer des vidéos et que chacun soit vraiment centré sur soi, mais j’imagine que ça demande un peu d’habitude :)

    J'aime

Parlons-en !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s