Des romans jeunesse sur la préhistoire

On est à fond dans la période préhistorique en ce moment, Keyo regarde beaucoup les premiers épisodes d’Il était une fois l’homme. A sa demande, nous programmons des visites dans des musées préhistoriques. Il a également réalisé un lapbook sur l’évolution de l’homme et nous suivons un MOOC sur les origines de l’homme.

J’ai décidé d’accompagner cet engouement par la lecture de livres sur le sujet. On vient tout juste de démarrer « Les enfants de la Terre », le premier tome s’appelle « Le clan de l’ours des cavernes » mais j’avais beaucoup hésité avec « L’odyssée du dernier Néandertal : Ao l’homme ancien » car Keyo est à fond sur les néandertaliens… va comprendre pourquoi ^^ Et également avec « Le rêve de Lucy » car Keyo me pose souvent des questions sur elle. Il se demande pourquoi elle est tellement importante.

Malgré tout, on lit moins en ce moment, Keyo s’enfermant souvent dans sa chambre et voulant lire tout seul. Alors, on avance doucement mais c’est agréable de se retrouver de temps en temps le soir, eux avec leurs cahiers de dessin et moi lisant à voix haute. Je profite car Keyo refuse de plus en plus ces moments, peut-être que ça reviendra, ou peut-être qu’il lira des romans tout seul, ce que je trouve super. J’aimais tellement me retrouver au fond de mon lit avec des livres passionnants. Il grandit plus vite que ce que j’imaginais…^^

Je vous propose une petite liste constituée au fil de mes recherches et je vous mets un petit résumé au cas où vous seriez à la recherche de livres vivants sur le sujet de la préhistoire. Vous remarquerez que la plupart des personnages principaux sont des héroïnes, ce qui change pas mal d’habituellement :

Les enfants de la Terre – Tome 1 : Le clan de l’ours des cavernes

Il y a 35 000 ans, une longue période glaciaire s’achève et la Terre commence à se réchauffer.
Lentement, durant des millénaires, l’homme s’est peu a peu dégagé de la bête et il apparait à peu près tel qu’il est aujourd’hui. Il connait l’outil, le feu, le vêtement. Il fabrique des armes pour chasser, aménage des grottes pour s’abriter. Dans le chaos de la nature, il est parvenu à créer un peu d’harmonie.
En ces premiers temps du monde, Ayla, une fillette de cinq ans, échappe à un tremblement de terre et se sort des griffes d’un lion pour se refugier auprès d’un clan étranger. Très vite, les gestes et les paroles d’Ayla suscitent l’étonnement et l’inquiétude.

L’odyssée du dernier Néandertal : Ao l’homme ancien

Il y a un peu plus de trente mille ans, la longue lignée des Néandertaliens est en passe de s’éteindre. Depuis déjà dix mille ans, un homme doté d’un physique plus proche du nôtre, l’homme de Cro-Magnon, considéré comme notre ancêtre direct, se répand en Europe. Dans l’une des régions habitées les plus septentrionales d’Europe, une bande de Néandertaliens, confrontée à l’hostilité de ces nouveaux arrivants, tente de subsister en s’enfonçant vers le nord. Mais les hommes de cette époque ne sont pas encore prêts à supporter durablement la rigueur du terrible hiver arctique. Après plusieurs années d’errance, les rescapés décident de retourner vers leurs anciens territoires de chasse. L’un des chasseurs du clan affronte un ours blanc affamé qui s’est égaré très loin de sa banquise, et parvient à le tuer avant de mourir. Grâce à la chair et à la fourrure de cet animal, Ao, dernier survivant du clan, réussit à revenir vers le sud. Au cours de son voyage initiatique à travers la toundra, Ao rencontre Aki, jeune mère Cro-Magnon en fuite. Rapprochés par une même volonté de survivre, ces deux humanités parviendront-elles à se comprendre ? Ao pourra-t-il trouver sa place dans un monde qui change ?

Chaân – Tome 1 : Chaân la rebelle

Au cœur de la Préhistoire, 3500 ans avant notre ère… Chaân, une jeune fille éprise de liberté, défie les lois de son peuple en apprenant à chasser en secret. Elle est alors rejetée par toue les habitants du village et par son propre père. Chaân semble prête à tout pour conquérir son indépendance. Mais saura-t-elle surmonter les épreuves qui l’attendent ?

Le premier dessin du monde

Il y a environ 30 000 ans, aux temps anciens de la Préhistoire, un enfant, Killik, découvre la magie du dessin. Sous ses doigts, dans le sable, un bison prend naissance, puis un autre. L’enfant comprend que ses doigts peuvent faire revivre les bisons qui passent. Mais pour le clan, le don de Killik est dangereux. L’enfant est un être magique, une menace pour les siens…

Le rêve de Lucy

C’était il y a trois millions d’années, peut-être la première histoire d’amour du monde, lorsque les derniers Australopithèques passaient le relais aux premiers Hommes…
Un écrivain, un dessinateur, un scientifique ont ensemble tissé la trame de la fiction et la chaîne de la science pour nous offrir Le Rêve de Lucy — son rêve, mais le nôtre aussi sur cette lointaine et émouvante aïeule : « Qui peut vraiment dire si cette histoire n’est pas le récit d’une aventure réelle ? »

Le silex noir

L’ inquiétude et la crainte règnent au Grom. le camp de la tribu des Cènes. Zaag, le devin. a interrogé les Esprits, et leur réponse est implacable : un enfant doit être sacrifié à la Terre pour obtenir le miraculeux Ka-loun. le Silex noir qui donnera la victoire à Okern. le nouveau grand chasseur de la tribu. Personne n’ose contester le pouvoir du devin.
Pourtant, le jeune Finn s’interroge : pour quelle raison Zaag entoure-t-il sa science d’un si grand mystère et quel est donc ce secret qu’il ne veut révéler à personne ? Et que deviennent les enfants qu’il emmène chaque année. la nuit pour le sacrifice ?

La vallée des mammouths

Après la mort de leur père, empoisonné, Ayud et vont Yawna fuient leur tribu, la Rivière Noire. Exilés, ils vont faire une étrange rencontre : Kuecô, capable de dompter les ours, de chevaucher les mammouths et dessiner des animaux sur les parois de sa grotte. Yawna est convaincue qu’ensemble ils pourront débusquer l’assassin de leur père. Mais Kuecô fait partie de la tribu des Hommes Jaunes, en guerre contre la Rivière Noire… Pour venger son père, Ayud acceptera-t-il de s’allier avec l’ennemi ancestral ? Une intrigue au rythme haletant au cœur de la Dordogne préhistorique.

Yona, fille de la préhistoire – Tome 1 : Le clan des loups

20 000 ans avant notre ère… Yona, douze ans, met ses pouvoirs de guérisseuse au service des hommes et des animaux. Yona vit heureuse avec ses parents jusqu’au jour où elle voit sa mère se noyer, emportée par les flots d’une rivière en crue. Rien ne sera plus jamais comme avant… Confiée à l’inquiétante chamane du clan qui exige d’elle uneobéissance totale, Yona se révolte. Son seul ami : un loup blessé. Il deviendra son plus fidèle allié dans sa quête de liberté…

Le premier chien

Précipité du haut d’une falaise par les ennemis de son père, le jeune Asak se sauve à la nage… Il est dur de vivre en exil, seul dans la nature sauvage, en ces temps de la préhistoire. Asak saura-t-il apprivoiser les petits chacals dont il aimerait tant se faire des amis ? Les protéger des renards, des loups, de la famine ? Reverra-t-il son village où tous le croient mort ?

Les Enfants du volcan

Noï-Rah, dont le nom signifie  » Celle qui apporte la lumière  » a dix ans et vit dans un village de pasteurs agriculteurs. A sa naissance, une prophétie a prédit qu’elle apporterait de profonds bouleversements dans l’existence des siens. Enlevée par les Korghs, les habitants du pays inquiétant où les montagnes crachent le feu elle va vivre de multiples aventures, affronter des ennemis impitoyables acharnés à sa perte, mais aussi rencontrer l’amour et la passion. Son intelligence lui permettra de faire d’extraordinaires découvertes, comme l’écriture. Son courage la poussera à prendre la défense des plus faibles face à la brutalité du terrible Rogh, le chef de la tribu des chasseurs. Mais, surtout, un lien étrange la reliera à un volcan, l’impressionnant Pa’hav, dont tous redoutent les colères. Cette relation singulière fera d’elle une femme hors du commun, appelée à devenir la mère d’une nation… Bernard Simonay met tout son talent de conteur au service de ce fascinant roman qui se déroule au pied de la chaîne des volcans d’Auvergne. Une plongée grandiose au coeur du néolithique.

La guerre du feu

« Le Feu !… Naoh apporte le Feu ! Ce fut un vaste saisissement. Plusieurs s’arrêtèrent, comme frappés d’un coup de hache. D’autres bondirent avec un rauquement frénétique – et le Feu était là. »
C’est sur la conquête du feu que s’achève ce roman préhistorique, prodigieux voyage imaginaire à l’aube de l’humanité qui met en scène les hommes, les bêtes, la pierre, les cavernes et l’attente d’un âge meilleur.

Le Félin géant

Ce roman se passe vingt ans après la Guerre du feu, le grand roman emblématique du genre préhistorique. On y retrouve certains personnages : Naoh dirige les Oulhrams mais c’est à Aoûn son fils qui n’est pas promis à lui succéder que l’on va s’attacher :
« Aoûn, fils de l’Urus, aimait la contrée souterraine. Il y pêchait des poissons aveugles ou des écrevisses livides, en compagnie de Zoûhr, fils de la Terre, le dernier des Hommes-sans-Épaules, échappé au massacre de sa race par les Nains-Rouges.»
Aoûn le jeune chasseur Oulhamr aidé de Zoûhr est en quête de nouvelles terres pour sa tribu …
Pour cela, comme Naoh son père avant lui, saura-t-il affronter les obstacles de la nature et les fauves et s’adjoindre des alliés pour résister au pire dans l’inconnu et à l’inattendu auprès des siens ? Un vent d’aventure souffle sur ce roman épique d’un temps disparu et évoqué à la lueur de découvertes scientifiques alors nouvelles … et il fait ressurgir au passage certains questionnements sous-jacents qui ne sont pas éteints car ils appartiennent à l’héritage commun de l’humanité.
Jules Renard disait des romans préhistoriques de Rosny Aîné:
« Quel qu’il soit, un livre est déjà surprenant qui ne raconte pas des choses d’aujourd’hui ou d’hier. Enfin l’œil retombe sur la page, et voici le Félis Spelaca, l’Aurochs, l’Urus, le Mammouth, tous les êtres chers à notre imagination. … . On a fermé le volume. Un à un les souvenirs remontent. »

Pour les plus petits :

Cromignon

C’est la préhistoire. Il fait très froid depuis longtemps. Rien ne pousse plus sous la neige. Les hommes de Cro-magnon n’ont que le gibier pour survivre. Cromignon est le plus petit de la tribu. Mais c’est lui qui va permettre aux chasseurs de capturer un gigantesque mammouth… en inventant l’écriture !

Cropetite

Cette histoire se passe il y a très, très longtemps. À cette époque, personne n’avait encore inventé la poupée. Ce jour d’été, toutes les grandes de la tribu se sont faites belles pour partir à la moisson. Quand elles auront récolté le grain, elles le pileront, et confectionneront de la pâte, puis des galettes qu’elles feront cuire. Cropetite est trop petite pour porter un maquillage de fête. Trop petite pour participer à la récolte et à la confection des galettes, qui sentent si bon quand elles cuisent. Alors elle décide de se débrouiller toute seule. Elle récolte de belles galettes d’argile, les pile, fait de la pâte… Elle fait tout comme les grandes, mais à sa façon, et fabrique un drôle d’objet. Quand elle veut le faire cuire pour qu’il sente bon, on la gronde, et on jette l’objet au feu… Mais c’est justement ce qu’il manquait à ce beau bébé d’argile pour devenir la toute première poupée du monde. Maintenant, ce seront les grandes qui voudront tout faire comme Cropetite!

Parlons-en !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s