Bloc conte de fées et introduction des lettres (classe 1)

Voici nos quatre dernières semaines dont le grand thème était les contes de fées. Cet axe nous a permis de continuer l’introduction des lettres et créer des activités en lien avec les histoires.

Pourquoi introduire  les lettres alors que Keyo sait déjà lire ? Dans la pédagogie Steiner, on apprend à écrire avant d’apprendre à lire. C’est ainsi que les choses se sont passées dans l’histoire. L’homme a déjà inventé les signes pour communiquer puis il a étudié ces signes. Cela s’est évidemment fait de façon très entremêlée, écriture et lecture étant tellement liée. L’idée est donc de refaire le chemin.

Tant mieux si l’enfant a acquis ces notions de lui-même. La pédagogie Steiner n’empêche pas les enfants d’apprendre à lire et écrire d’eux-même avant la chute de la première dent comme j’ai pu le lire ou l’entendre dire. Ce qu’elle propose c’est de ne pas interférer dans la relation qui va lier les enfants à l’écriture et la lecture avant 7 ans. Puis à partir de cet âge, elle formalise.

Les enfants auront déjà acquis des notions de façon autonome et cela leur donnera la confiance qu’ils ont besoin pour entrer dans des notions qui ne leur seront pas étrangères. Toute l’idée de Steiner est là : laisser aussi l’enfant faire sa part, venir aux apprentissages et prendre comme point de départ sa manière de voir le monde. C’est pourquoi le temps est essentiel.

Semaine 1 : Les musiciens de Brême et Le vilain petit canard

La première semaine, j’ai mis la barre un peu haute : nous avons lu deux contes. Le premier, « Les musiciens de Brême », le second, « Le vilain petit canard ». Si c’était à refaire, je ne ferai qu’un conte car nous n’avons pas eu le temps d’explorer les histoires autant que je l’aurais voulu.

Le lundi : on lit l’histoire puis je dessine à la craie des musiciens de Brême. Keyo dessine également l’image en mettant bien en valeur la lettre B. Il fait ensuite une ligne de « b » dans son cahier de « recopie ». Ensuite, nous avons manipulé la pâte à modeler en cire.

Le mardi : peinture libre et en lien avec le thème

Le mercredi : Le vilain petit canard. Dessin à la craie. Recopie du c

Le jeudi : étude de la lettre c. On a expliqué devant quelle voyelle elle faisait le son « k » et devant quelle autre, elle faisant le son « s ». J’ai trouvé que l’exercice avant été compliqué pour Keyo alors qu’il sait correctement lire. En lisant Steiner, j’ai compris qu’il conseillait d’édicter les règles orthographiques en classe 2 ou 3. On était un peu en avance du coup ^^

Le vendredi : activité libre

Semaine 2 : Le vaillant petit tailleur

C’est un des contes préférés de Keyo. Nous lisons l’histoire très souvent et je savais que ça lui plairait de travailler là-dessus. Evidemment, on choisit des histoires qui plaisent et qui parlent à nos enfants :)

Lundi : lecture du conte et « de l’image à la lettre » avec recopie dessin et lettre T.

Mardi : narration de Keyo et peinture en lien et libre

Mercredi : activité manuelle, la ceinture brodée

Jeudi : sortie

Vendredi : travail libre et recette de la confiture

Entre la semaine 2 et la semaine 3, il y a eu deux semaines de vacances, dont notre séjour en Italie.

Semaine 3 : Les dragons

Nous avons lu les premiers tomes des Dragons de Nalsara de Marie-Hélène Delval que les enfants ont beaucoup aimé. Nous sommes donc partis sur ce thème.

Jour 1 : lettre D

Jour 2 : peinture sur papier mouillé

Jour 3, 4 et 5 : couture ! Nous avons fait des ailes d’ange pour l’anniversaire d’une amie à Keyo et des ailes de dragon pour Keyo et Oléia.

Semaine 4 : toujours les dragons

 

Lundi : toujours le même rituel « de l’image à la lettre » avec le feu et la lettre F. J’ai également terminé la couture des ailes de dragon d’Oléia.

Mardi : peinture sur le thème du feu toujours sur du papier mouillé. Cette technique est vraiment appréciée par les enfants qui mélangent les couleur directement sur la feuille.

Oléia est à fond dans sa période découpage ^^

Mercredi : j’ai raconté l’histoire de Saint-Georges et le dragon dans une version laïque. Keyo a fait une narration et l’a recopié dans son cahier d’histoires accompagné d’une illustration. Il a ensuite fait des œufs de dragon en pâte à modeler de cire.

Jour 4 et 5 : j’ai pris les mesures des enfants et je me suis lancée dans la couture de ces jolies capes en suivant quasiment ce tutoriel.

Et voilà, 4 semaines bien riches. Nous avons adoré travailler sur le thème des contes et des histoires imaginaires. C’est dans ces moments que l’on se rend compte ce qui est plus adapté aux enfants. Tout roule sans embûches, sans bataille, quand travail rime avec plaisir !

Notre prochain bloc sera consacré aux dessins de forme !

A bientôt :)

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Parlons-en !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s