Bloc dessins de formes en pédagogie Waldorf Steiner (classe 1)

En classe 1, la leçon principale se décompose habituellement sur 3 jours avec la présentation de l’histoire le premier jour, la forme en mouvement le second jour et le dessin le troisième jour.

Cependant, nous concernant, nous sommes allés un peu plus vite car c’est la seule activité formelle que nous faisions le matin. Pendant les trois semaines de ce bloc, nous avons lu un chapitre du livre qui a guidé nos dessins, réalisé des mouvements de forme et dessiné les formes.

Pour chaque forme, on répète donc ces étapes :

  • lecture d’une histoire dont on va tirer notre forme (ou plusieurs formes)
  • réalisation de la forme dans un mouvement (voir plus bas la liste non-exhaustive des mouvements possible)
  • dessin sur le cahier

Le choix de l’histoire

Raconter l’histoire et en tirer le dessin d’une forme va permettre de raccorder cette forme à un objet, un personnage, une action… que l’enfant a entendu. Sa chosification facilite sa mémorisation.

Pour ma part, j’ai fais le choix du premier tome du Monde de Narnia : Le neveu du magicien. C’est une histoire captivante, un roman enchanté qui envoûte l’imaginaire avec un vocabulaire riche. Bref, un living book comme on les aime.

Nous lisions un chapitre avant de commencer le dessin de forme, parfois deux selon l’envie et la disponibilité de tous.

Vous pouvez choisir un livre ou inventer une histoire. C’est à vous de décider.

Dessiner la forme par le mouvement

La plupart des enfants ont besoin de « voir » ou plutôt « sentir » la forme dans leur corps. Dessiner la forme avec autre chose que le crayon leur permet « d’excarner » la forme. De la vivre à l’extérieur d’eux. Il faut se souvenir que les enfants de 6-7 ans commencent à peine à apprivoiser l’abstraction. Ils ont donc besoin de dessiner la forme avec leurs bras, le bout de leurs doigts, un œil fermé voire même les deux yeux, avec les pieds… C’est très important qu’ils dessinent avec leur doigt la forme avant même de la dessiner avec le crayon.

Souvent, j’ai pensé que cette étape dans les classes Waldorf devaient être très amusantes.

 

Les enfants ont besoin d’être debout : vivre les choses en mouvement fait partie du processus d’apprentissage. Ne voyez-vous pas comme ils se lèvent spontanément en tournant autour de vous lorsqu’ils racontent quelque chose ? On dirait des mouches autour de sardines grillées… Cela donne un peu le tournis mais c’est important pour eux.

Il existe de nombreuses façons d’amener à dessiner la forme par le mouvement. En voici quelques unes :

  • dessiner la forme au sol avec une craie, des petits objets… et marcher dessus, sauter par dessus, éviter la forme…
  • créer la forme sur le sol avec une corde (à sauter) et marcher sur la corde
  • dessiner la forme dans un bac à sable ou dans du sable à l’extérieur
  • dessiner la forme dans de la mousse à raser
  • dessiner la forme sur le dos d’un partenaire
  • dessiner la forme avec de la peinture à doigts sur une vitre, un miroir, une table en verre, une tissu glissant…
  • dessiner la forme sur une ardoise avec une craie, un doigt mouillé ou un pinceau mouillé
  • dessiner la forme avec les yeux de façon consciente
  • dessiner la forme en l’air avec le doigt ou un orteil
  • faire la forme avec un partenaire si besoin (cette option est super chouette quand on est en groupe)

Vous n’êtes pas obligé d’être aussi téméraire que moi et laisser vos enfants faire de la peinture à doigts sur les vitres. Vous pouvez utiliser un support glissant  et qui se nettoie facilement : un miroir, un plateau, un tissu glissant… ou des feuilles aussi ^^

Le dessin sur cahier

Le dessin de forme utilise des lignes droites et des lignes courbes ce qui donne à l’enfant la chance de pouvoir essayer l’écriture droite (en bâton) et l’écriture courbe (cursive).

Tout, dans l’univers, est composé de lignes droites ou de lignes courbes. On peut s’aventurer à faire 2 formes par jour mais c’est à chacun de faire comme il le sent. Il y a des formes plus faciles à apprivoiser que d’autres.

Dans la pédagogie Steiner, il y a trois piliers fondamentaux qui composent les êtres humains : le penser (l’activité cérébrale), le vouloir (l’action) et le sentir (les émotions) :

  • les lignes droites connectent au penser
  • les lignes courbes connectent au vouloir
  • les couleurs connectent au sentir (d’où l’importance de laisser les enfants choisir leur couleur)

A chaque dessin, nous nous sommes aussi amusés à lister ce qu’ils nous inspiraient. Parfois, je dessinais et je leur demandais ce qu’il leur rappelait dans l’histoire ou tout simplement à quoi cela les faisait penser. Nous tournions le tableau dans différents sens… Bref, on s’amusait !

Et une fois que Keyo avait dessiné la forme, il se laissait emporter par la fièvre de l’imagination et transformait les formes en personnages. J’ai l’impression qu’il a beaucoup aimé ces trois semaines.

Banque de formes

Je ne vais pas revenir en détail sur nos trois semaines jour par jour, j’ai été moins assidue en photos (même s’il y en a pas mal) et en prise de notes… L’objectif pour moi, c’était surtout de vous transmettre ce que j’ai compris pour le moment des dessins de forme. Il me semble qu’ensuite, comme dans beaucoup d’activités en lien avec cette pédagogie, il y a de grandes possibilités créatrices. C’est très libre pour chacun.

En lien avec les formes, nous avons conservé nos habitudes de peinture le mardi et d’activités manuelles le mercredi.

En peinture, j’ai favorisé la peinture à doigts et en activités manuelles nous avons réalisé des cocottes en papier et des « ojos de Dios » (God’s eye/ oeil de Dieu). Cela nous a permit de retrouver des formes dans des créations ou de nous rendre compte que nous avions besoin de certaines formes pour créer des choses. C’était une belle introduction à la géométrie.

Pour faciliter votre travail, voici une banque de dessins de forme et les formes que nous avons utilisé en lien avec le premier tome de Narnia :

télécharger la banque de formes en PDF

télécharger les dessins de forme utilisés en PDF

Voici les images que vous y trouverez :

Et voilà, j’arrive au terme de ce très long article ! N’hésitez pas à commenter si vous avez fait les dessins de forme avec vos enfants et nous raconter comment cela s’est passé :)

Nous reprendrons le chemin des blocs Waldorf en septembre. Je vous ferai peut-être un retour sur notre organisation prévisionnelle annuelle avant la rentrée (qui sera faite d’un mix de classe 1 et de classe 2).

Passez de très bonnes vacances !!!

 

5 Replies to “Bloc dessins de formes en pédagogie Waldorf Steiner (classe 1)”

  1. Merci pour tes ressources, bel article comme toujours. Je vous souhaite également de belles vacances. Et juste pour savoir tes « connaissances » vis à vis du dessin de formes te viennent d’un livre ou de blogs ? En tout c’est très enrichissant de comprendre le bien fondé de tout ça. Merci

    J'aime

  2. Un grand merci Jackie ! J’ai enrichi mes connaissances en consultant des sites et des blogs américains et australiens. Souvent des profs dans des écoles Waldorf :)

    J'aime

  3. Encore un article très intéressant Maeva ! Merci ! J’ y reviendrai…

    J’aurais quelques questions pratiques concernant la façon dont vous allez gérer/gérez (différemment de Keyo ou non) l’étape « école maternelle » d’Oléïa. Etant donné que l’instruction sera obligatoire dès trois ans à la rentrée, il y aura certainement le même système d’inspection, etc. que pour les grands. Ca m’intéresse de savoir comment vous comptez « organiser » tout ça.
    Ma demoiselle a deux ans et demi, et nous n’avions de toute manière pas l’intention de l’envoyer en maternelle, mais là, je suppose que les choses seront un chouilla différentes avec cette obligation.
    Je me rends compte que je ne suis pas très claire, et que je ne pose pas vraiment de questions, mais je serais ravie de savoir ce que tu penses de tout ça.
    A très bientôt !

    J'aime

  4. Bonjour Adèle ! Merci beaucoup !

    Alors l’instruction obligatoire dès 3 ans se fera à la rentrée 2019 alors on a encore un an pour voir venir. A chaque regroupement un peu formel, Oléia est toujours présente et choisi elle-même ce qu’elle a envie de faire (elle pourrait très bien aller jouer dans sa chambre). Son tempérament fait qu’elle a envie de faire le « temps de travail » avec nous. Elle prend son cahier et ses crayons et elle s’occupe tout en observant et discutant avec nous (ce qui arrive aussi à d’autres moments de la journée). Elle aime aussi faire nos temps de yoga, de récitations, de poèmes, de chants et d’anglais. Les activités à l’oral ont la côté ici :)

    Me concernant (en terme de préparation), il n’y aura rien de formel pour elle tant qu’elle n’aura pas 6-7 ans sauf si elle le demande, ce qu’il est très possible qu’elle fasse. Actuellement, ses activités favorites sont la peinture, le dessin, la lecture. Elle apprend en autonomie énormément et a de la chance d’avoir un grand frère, donc ça aide. Je commence un peu à m’interroger sur comment on fera pour switcher d’un niveau à un autre lorsqu’elle aura l’âge de Keyo mais je crois que c’est un peu prématuré, je pense que cela se fera quand ce sera nécessaire. Sachant que chez nous le unschooling est notre mode de vie principal. Je n’arrive pas du tout à imaginer une inspection avec un si petit, ça me fout les boules rien que d’y penser… Surtout qu’Oléia n’est pas aussi open avec les inconnus que Keyo. Je conserve ses dessins et j’ai commencé son cahier d’aventures avec des photos :)

    Désolé si ma réponse est un peu floue, je suis encore dans le vague pour le moment ^^

    Aimé par 1 personne

  5. Merci beaucoup pour ta réponse pas plus floue que mon message : D !
    Je ne sais pas pourquoi je me suis convaincue que c’était à la rentrée 2018, bref, tant mieux pour vous comme pour nous.
    Marianne a cette même curiosité qu’Oléia pour les activités des autres (en même temps, il me semble que c’est assez naturel chez les enfants), donc, ça ne devrait pas être trop compliqué dans certaines choses.
    Je suis tout à fait d’accord sur « pas de formel sauf en cas de demande » jusqu’à 6/7 ans. Je ne sais même pas ce qu’il y a de strictement formel en maternelle.
    L’inspection m’inquiète beaucoup avec une toute petite qui, bien évidemment, n’aime pas montrer ce qu’elle sait faire, même parfois devant nous…bref. On verra bien.
    En tout cas, j’ai hâte de lire vos prochaines aventures, elles m’inspirent toujours énormément !
    A bientôt !

    J'aime

Parlons-en !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s