Organisation

Bien dans son IEF : l’organisation des repas

« Bien dans son IEF » c’est une série d’articles qui aborde des sujets ayant de l’influence dans la façon dont on vit notre école à la maison. La dernière fois, je vous parlais des routines, aujourd’hui place à l’organisation des repas !

Sujet, Ô combien épineux pour moi ! Manger c’est quand même la base des besoins humains ; mais moi, j’étais toujours sans idées, rattrapée par le temps, et puis plus irritable à cause de la faim… En faisant l’école à la maison, cela fait tout de même 3 repas par jour ainsi que les encas à prévoir et, je ne sais pas vous, mais mes enfants se transforment en véritable démon quand ils ont le ventre vite…

Les temps de travail étaient très impactés par ce manque d’organisation, nous étions très décalés ce qui avait souvent une incidence sur nos sorties prévues l’après-midi. Soit nous faisions sauter le temps de travail, soit la sortie, mais je n’arrivais pas à gérer les deux. Charge mentale, perte de temps, mauvaise humeur… Le combo infernal quoi. Bref, ce manque d’organisation ne pouvait tout simplement plus durer.

Les avantages d’organiser les repas

Depuis que j’organise les repas, beaucoup de choses ont changé :

  • nous maitrisons mieux notre budget courses, et donc notre budget tout court
  • nous mangeons beaucoup plus équilibré et varié
  • nous mangeons également bien plus de saison
  • les enfants, bien qu’un peu désorientés devant certains repas, ont découvert de nouvelles saveurs
  • en sachant ce qui est prévu, je peux prendre un peu d’avance sur les repas, ce qui me fait gagner du temps
  • nous ne faisons les courses plus qu’une seule fois par semaine, ce qui nous fait également gagner du temps
  • j’ai énormément diminué ma charge mentale
  • on se sent plus en forme
  • je n’ai pas grossi (très gros avantage) même en ayant arrêté le sport ^^

Comment je m’organise

Je vais être honnête, j’ai quasiment tout piqué chez Chroniques du Poulailler. En fait, quand je n’y arrive plus dans ma vie de tous les jours, je vais voir du côté des familles (très très) nombreuses. Elles se sont quand même dit un jour que trois enfants c’était trop easy, donc elles ont tout mon respect et mon admiration. Et franchement, ce sont les déesses de l’organisation.

J’aime cuisiner sans y passer tout mon temps, j’aime manger équilibré mais je suis aussi gourmande, mes enfants sont plus ou moins compliqués, notre budget est serré et je n’aime pas trop « Batch coocker ». Bref, autant de contraintes que nous sommes nombreux et nombreuses à partager.

Alors, j’ai pris un cahier et j’ai réouverts mes livres de cuisine (nous en avons des dizaines qui prennent la poussière). J’ai séparé mon cahier en thème (Légumineuses, viande, Pommes de terre, Pâte, Tarte et quiches, Salades composées, Soupes…) et sur chaque page, j’ai listé toutes les idées de repas pour en avoir plusieurs dizaines dans chaque thème. Sur la première page, j’ai également fait une longue liste type des aliments frais et secs que nous avons l’habitude d’acheter. J’y jette toujours un œil avant de faire la liste des courses car il peut y avoir des aliments qui ne sont pas présents dans mes repas mais dont on a besoin pour cuisiner : beurre, sucre, huile, sel… Et je prends toujours 1 ou 2 paquets de pâtes en plus histoire d’avoir un repas SOS en cas d’imprévus.

Et donc, à l’aide de cette liste, je compose mon planning de repas. Cela me permet, à la fois, de varier en piochant dans mes listes, et à la fois d’avoir une ligne de conduite qui me laisse une certaine marge. La nouvelle routine du dimanche soir c’est donc planification des repas pour la semaine et en même temps liste de courses. Cela prend une trentaine de minutes et je suis tranquille pour les sept prochains jours.

Concernant le gain de temps au quotidien, je prépare généralement deux repas en même temps et le soir ou le lendemain il n’y a plus qu’à réchauffer. Le midi, je prévois généralement simple et on finit les restes qu’on agrémente de salade et de tartines. Quand j’ai envie de cuisiner, je fais plus, quand je n’ai pas envie, je fais simple. Mais prévoir en amont notre semaine de repas, c’est devenu indispensable !

Et vous, comment gérez-vous les repas ? Organisés ou pas organisés ?

Vous aimerez aussi...

6 commentaires

  1. Bravo tu es sur tous les fronts et ça semble te réussir !!

    1. Maeva a dit :

      Merci Elisabeth ! En fait, comme je suis le plus souvent seule, cette organisation générale est juste indispensable 🙂

  2. Carine R. a dit :

    Arf les repas, une corvée pour moi qui n’aime pas du tout cuisiner :-(… Je ne suis pas du tout organisée mais nous avons un panier AMAP chaque semaine, du coup je prépare les légumes du panier, que j’essaie de cuisiner en fin de matinée pendant notre temps ief (la cuisine est ouverte sur la salle à manger où les enfants travaillent). Je cuisine très très simplement, souvent un wok de légumes avec une céréale, batonnets de crudités, des oeufs à la coque. Pour le goûter, c’est fruits et tartines de pain de l’AMAP; si les enfants veulent un gateau ou des cookies, nous les préparons en début d’aprem ensemble. Ce qui demande le plus d’orga, c’est quand on part à la journée en sortie non-sco avec le pique nique à préparer la veille.

    1. Maeva a dit :

      Comme je te comprends… Moi j’ai mes semaines où j’aime, puis les autres où c’est également une véritable corvée. Le panier de l’AMAP c’est une bonne idée mais j’ai du arrêter l’hiver parce-qu’entre les 7 boules de betteraves et les 2 butternut, mes enfants n’en pouvaient plus et moi aussi ^^ Les sorties me demandent également beaucoup d’organisation et me paniquent énormément lol Heureusement mon mari me rassure souvent et s’en charge dès qu’il le peut (mais c’est rarement possible car il bosse beaucoup). Il y a un gêne de l’organisation qu’on a du louper je crois ^^

  3. Ici on n’est que 4, même pas en IEF, et je galère quand même ^^
    Il faut que j’essaie le batchcooking. Préparer des menus à l’avance me met un peu trop la pression certains jours : « oh non, je devais faire un curry de légumes mais en fait là j’ai pas le temps ! Il est déjà presque 19h ! Oh misère, mais qu’est-ce que je vais faire ? »
    Mais j’ai peur que batchcooker ne me convienne pas non plus :/
    Quelle question épineuse que celle des repas…

    1. Maeva a dit :

      Lol j’ai l’impression que j’aurai pu écrire ce commentaire il n’y a encore pas si longtemps. Franchement, ne serait-ce que prendre 30mn un soir de semaine pour faire un menu, cela m’a changé la vie, je vous assure !

Vos commentaires nourrissent mon blog