A lire, à voir Discipline et Habitudes Living books

Living book party : Heidi tomes 1 et 2 + Les vacances de la Comtesse de Ségur

Voici un article qui dort dans mes brouillons depuis le milieu de l’été. J’essaie de garder le rythme pour donner mon avis sur les livres que nous lisons afin de pouvoir conseiller (ou non) une lecture mais je suis à la bourre sur ces trois lectures du soir que nous avons terminé depuis un long moment.

Mais voici venu le temps de la « living book party » (concept très fun comme vous vous en doutez) me permettant de livrer enfin mon avis sur nos lectures du soir du Confinement (avec un grand C).

Heidi, tome 1, de Johanna Spyri

Il y a des petites filles que tout le monde connait et Heidi en fait partie. Le nombre de films et de dessins animés dépassent les doigts de la main et je ne la connaissais qu’à travers les médias. Je suis donc bien heureuse d’avoir eu l’occasion de découvrir sa vraie histoire écrite par Johanna Spyri. Merci les enfants !

Résumé : Heidi, petite orpheline, est placée chez son grand-père qui a depuis longtemps fui la compagnie des hommes pour vivre dans l’alpage. Contre toute attente, ces deux esseulés vont s’entendre à merveille et la montagne va offrir à Heidi une vie heureuse et libre.

Heidi est une petite fille extrêmement touchante, gentille et sensible. Elle est patiente, volontaire, joyeuse… Bref, une petite fille qu’on aurait aimé avoir comme amie et c’est là tout l’intérêt de lire cette histoire à nos enfants. Je me pose souvent des questions sur les amitiés que nouent nos enfants dans le monde réel. Certaines peuvent, de notre point de vue d’adulte, ne pas être optimale. Et j’insiste sur le fait que lire des livres avec des personnages ayant de bonnes valeurs est comme une nouvelle amitié dans l’environnement de l’enfant, quelqu’un de qui il peut se sentir proche, qu’il peut admirer, avec qui il peut inventer des histoires et des jeux, se confier…

J’ai donc beaucoup aimé ce livre et c’est également un coup de cœur pour les trois enfants. Il peut donc plaire de 3 ans (et même moins puisque Loueï avait un peu plus de 2 ans et demi) à plus de 9 ans (et voire plus si on me compte). Et aux filles comme aux garçons – je vois souvent que ce livre est destiné aux « petites lectrices » alors que mon ainé m’en parle encore…

Je le conseille en lecture du soir, mais aussi pourquoi pas comme living book de géographie. Il permet de parler des Alpes, de la Suisse, des vallées et des prairies… Une partie du programme de CM1 si on suit le curriculum de géographie avec les livres de Charlotte Mason et de C.C. Long.

Notre livre est Heidi, édition de 1958 par Flammarion. Il y a quelques illustrations (plus fidèles que les petites filles blondes à tresses qui n’ont rien à voir avec la description du personnage d’Heidi que l’on peut trouver dans certains livres/films…) et il est trouvable d’occasion.

Heidi grandit, tome 2, Johanna Spyri

Le livre a tellement plu à tout le monde que nous avons tout de suite enchaîné avec le deuxième tome.

Résumé : Heidi a retrouvé ses chères montagnes après un séjour à la ville. Mais là-bas, l’absence de la fillette a laissé un vide dans les cœurs, et tout particulièrement dans celui de Claire dont la santé périclite. Que faire pour aider la jaune malade ? Heidi a une idée : Claire pourrait peut-être la rejoindre sur l’alpage.

Et c’est ainsi que Claire va passer plusieurs semaines chez Heidi et – attention je dévoile la fin – va voir sa santé rétablie grâce au grand air, à une bonne nourriture et les soins affectueux du grand-père.

Ce deuxième tome est beaucoup plus empreint de religion. Johanna Spyri était protestante et sa foi est présente à travers Heidi et les personnages qui l’entourent. Je le précise au cas où cela pourrait gêner certaines personnes. Personnellement, je suis convaincue que les belles valeurs touchent nos enfants à travers les livres et que cela passe par une foi religieuse ou non, cela est bon pour nous.

Notre livre est Heidi grandit, édition de 1958 également par Flammarion.

Les Vacances de la Comtesse de Ségur

Nous avons découvert les livres de la Comtesse de Ségur avec « Les petites filles modèles » et comme je le disais dans mon article, il nous a beaucoup plu. Les enfants avaient hâte de lire une autre histoire de la Comtesse et nous avons donc enchaîné avec la suite.

Résumé : Enfin les vacances ! Le château de Fleurville connaît une grande agitation. Sophie, Paul, Camille et tous les héros des «Malheurs de Sophie» et des «Petites Filles modèles» fêtent leurs retrouvailles. Les enfants se lancent dans la construction de cabanes, avant de courir vers les fermes voisines pour goûter le lait crémeux et le pain bis ou de partir à la recherche du bon chien Biribi…

C’est un livre avec plein de rebondissements, ceux qui étaient morts ne le sont plus, il y a beaucoup d’émotions, des jeux d’enfants, des cabanes et de la chasse aux papillons, des rivalités, des parties de cache-cache et… beaucoup beaucoup de morale ! On est encore sur un livre très explicite sur les bonnes manières, les bonnes valeurs…

Il y a des passages qui m’ont beaucoup plu et même un chapitre qui nous a fait légèrement frissonné avant de nous faire éclater de rire. Mais il y a aussi beaucoup de passages que j’ai trouvé lourds et même violents.

Les enfants ont plus aimé que moi, sûrement car il y a trop d’éléments qui vont à l’encontre de mes valeurs. La glorification de la violence, de l’autoritarisme et beaucoup de racismes m’ont profondément gênés. Toutefois, j’ai lu chaque phrase. Et je me suis servie de tout ça pour créer des discussions car c’est toujours intéressant d’expliquer aux enfants comment certaines personnes peuvent penser ou faire, et voilà quelles étaient les moeurs de cette époque. Je me suis empressé ensuite de leur montrer plusieurs épisodes de « Rendez-vous en Terre inconnue » afin de leur montrer que Madame la Comtesse de Ségur n’avait pas assez voyagé et était donc très ignorante. Mais cela est ma façon de traiter ce genre de sujets.

Notre livre est Les Vacances, édition 1978 par Folio Junior. Je ne sais pas si les versions plus récentes n’ont pas légèrement modifiées certains passages mais j’ai lu à certains endroits que c’était le cas. Et peut-être que c’est un mieux pour une fois (même si je préfère les versions originales et intégrales).

Et voilà, à bientôt pour la prochaine living book party !

Vous aimerez aussi...

2 commentaires

  1. coucou ma belle, donc effectivement, cela était pour les mêmes raisons que toi que ce tome de la comtesse de Ségur ne nous avait pas emballé mais comme toi, nous sommes allés jusqu’au bout et cela a permis des moments d’échanges instructifs.

    1. Oui et je trouve que c’est finalement très enrichissant de pouvoir discuter, débattre et donner d’autres points de vue 🙂

Vos commentaires nourrissent mon blog