Charlotte Mason Charlotte Mason et Vous

Charlotte Mason et vous : Céline, organisée et heureuse !

Je poursuis une série d’articles que j’avais démarré cet été avec Olivia. Cela me plaît énormément de mettre en avant les femmes qui utilisent la pédagogie Charlotte Mason avec leur famille. Cela témoigne aussi de la diversité des façons de faire et de penser, et j’espère que cela pourra vous inspirer !

Aujourd’hui, je suis super heureuse de laisser la parole à Céline qui, en plus de bien incarner le fait que l’éducation est une vie (qui change et qui rechange), de donner des idées géniales de living books, de contribuer à la traduction des livres de Charlotte (j’en reparlerai quand le volume 1 sera terminé ^^), et bien elle a un super projet sur la région bordelaise. Je n’en dis pas plus, réponse ci-dessous 🙂

Peux-tu te présenter toi et ta famille ?

Céline, quarantenaire heureuse, en couple. Nous sommes à la tête d’une famille de 5 enfants (deux garçons de 16 ans, une fille de 8 ans et deux garçons de 3 et.1.5 ans). Nous vivons tout près de Bordeaux.

Depuis combien de temps fais-tu l’école à la maison et quel est ton cheminement vers ce choix ?

Chez nous l’école à la maison est un mode de vie que nous avons adopté à plusieurs reprises, en pointillés, pour des raisons différentes à chaque fois. Je trouve intéressant de détailler ici les raisons de nos choix car l’instruction en famille peut aussi être une option momentanée et néanmoins très porteuse pour l’enfant.
Il y a quatre ans mon aîné était en souffrance au collège. Informée de nos droits en matière d’instruction, et fervente lectrice de pédagogues « alternatifs » j’étais alors en congé maternité. Je lui ai donc naturellement proposé une année de 4ème à la maison. On lit souvent qu’il faut « désapprendre » le système pour pouvoir profiter pleinement de cette liberté d’instruction. Mais cette première expérience fut une merveilleuse bouffée d’oxygène pour lui et pour nous ! Il a retrouvé sa joie de vivre, son envie de découvrir et s’est réouvert aux autres. Il a réintégré le collège l’année suivante. Je tiens à préciser qu’il a redoublé sa 4ème lorsqu’il a repris le chemin du collège. Pour nous l’objectif était bien au-delà des résultats scolaires, et c’est certainement ce lâcher prise qui a permis la réussite de cette première expérience. Car humainement et culturellement cette année l’a transformé, reconnecté à lui-même. Le temps passé en extérieur s’est révélé extrêmement bénéfique. Nos relations familiales se sont renforcées. D’un adolescent en souffrance nous sommes passé à un adolescent bien dans ses baskets et c’était notre objectif !
L’ année dernière, à l’occasion de mon congé parental après la naissance de notre petit dernier, c’est ma fille qui a passé une année instruite en famille. Contrairement à son grand frère elle se sentait très bien à l’école. Elle a cependant accepté avec plaisir ma proposition de passer son année de CE1 en famille en compagnie de ses deux petits frères. Respect du rythme, ouverture à d’autres savoirs, nouvelles formes d’apprentissages avec des lectures offertes et des narrations, beaucoup de temps en extérieur, travail manuel… ce fût une belle et riche expérience. Elle en retire un goût très prononcé pour la lecture et aisance relationnelle que je ne lui connaissais pas avec les adultes en particulier. Elle est retournée à l’école cette année pour son CE2.
Nos expériences d’instruction en famille ont été en fait conditionnées par ma disponibilité jusqu’à ce jour car je suis cadre dans une administration. 
Mais pour mes deux plus jeunes enfants, de 3 et 1.5 ans nous avons fait le choix de les instruire en famille sans attendre. Il n’y a donc pas eu de rentrée en petite section cette année. Et j’expliquerai un peu plus loin dans cet entretien à quel point ce choix nous engage dans une autre voie de manière durable.

Comment as-tu découvert Charlotte Mason et qu’en as-tu pensé à ce moment-là ?

J’ai découvert Charlotte Mason via des blogs américains et australiens, de parents instruisant leurs enfants à la maison. Qui était cette fameuse « CM » ? J’ai donc lu les livres de Laura Laffon, (La pédagogie Charlotte Mason 1 et 2) seuls ouvrages français existants à l’époque en 2015. 
Il faut savoir que j’ai deux passions : les livres et la nature, alors la découverte de cette pédagogie a sonné comme une évidence pour moi ! Une belle pédagogie, des valeurs fortes, et en même temps une certaine simplicité pour la mettre en œuvre…. j’ai été conquise dès le départ. 

Il faut dire que je suis arrivée aux pédagogies alternatives en lisant et en étudiant d’abord Maria Montessori. Dans ce contexte, ce qui m’a sauté aux yeux, c’est la connection au vivant de la pédagogie Mason. Même les livres y sont vivants !

Est-ce que ton avis a changé sur cette pédagogie depuis ?

J’ai ensuite lu la série Home Education en anglais, étudié d’autres publications en particulier des articles issus de la Parent’s Review. Mon enthousiasme n’a fait que croître à mesure de l’étude de ses écrits. Même sans les connaissances actuelles des neurosciences par exemple, on ne peut que constater qu’elle avait vu juste en préconisant des leçons courtes et vivantes, en voulant nourrir les enfants d’idées portées avec passion. Il est aujourd’hui prouvé scientifiquement qu’apprendre avec enthousiasme est le seul moyen de fixer nos apprentissages durablement dans notre mémoire. 

Qu’aimes-tu dans cette pédagogie et qu’est-ce que tu aimes moins ? 

J’aime l’idée de permettre aux enfants d’acquérir de bonnes habitudes, en particulier dans leurs jeunes années. La formation de leur caractère est le ciment de leur vie et de leurs apprentissages futurs. 
Cette rigueur m’a au départ rebutée parce que j’assimilais discipline et punition. Mais l’étude de ses écrits m’a permis d’apprendre à ne plus avoir peur d’incarner cette autorité. Elle est en fait rien de moins qu’un des aspects de l’amour parental. 
Ce cheminement personnel, provoqué par la lecture des écrits de Charlotte a littéralement transformé mon rôle de mère mais aussi ma vision de l’enfant. Et au-delà de ça je pense que cette méthode d’éducation est une réponse sociétale pertinente. Alice Miller a en effet mis en évidence a quel point les comportements que nous avons à l’égard des enfants vont ensuite générer des comportements d’adultes et des comportements de société.

Y a-t-il des choses que tu n’arrives pas à comprendre dans cette pédagogie ou qui manquent selon toi ?

Cette méthode pédagogique nécessite  d’être actualisée en étant remise dans notre contexte historique et sociétal. 
Ainsi, selon moi, on ne peux pas faire l’impasse aujourd’hui sur certains enjeux de société propres à notre époque. Peut-être que Charlotte Mason aurait été favorable à l’enseignement de la permaculture par exemple !
Mais en règle générale, force est de constater qu’elle a été visionnaire en de nombreux domaines.

Comment appliques-tu la pédagogie Charlotte Mason chez toi ? Dis-nous quels sont tes supports préférés.

En CE1 l’emploi du temps de ma fille respectait des temps de leçons inférieurs à 20 minutes. Leur succession était étudiée de façon à maintenir son intérêt en éveil. Toutes les matières en dehors du français (Grip Editions), des mathématiques (ancienne méthode Singapour) et de l’anglais (pratique quotidienne orale familiale) ont été abordées à travers des livres vivants.
Ainsi j’ai lu (et ma fille a réalisé des narrations orales) par exemple :

Aujourd’hui les lectures offertes et les narrations font toujours partie de notre quotidien ! Même en étant scolarisée ma fille et moi poursuivons ce rituel. Avec mes deux petits nous sortons chaque jour quel que soit le temps. Et notre bibliothèque s’enrichit régulièrement de livres choisis avec grand soin. On peut dire que je fais en sorte de maintenir une atmosphère à la Mason à la maison !

Utilises-tu d’autres pédagogies ? Comment arrives-tu à les harmoniser ?

Je m’appuie aussi un peu sur la pédagogie de Rudolph Steiner pour mes plus jeunes, essentiellement en ce qui concerne le rythme. Comme Charlotte, il ne préconisait aucun apprentissage formel avant 6 ans. Une activité liée à chaque jour de la semaine (faire le pain, modeler, peindre, dessiner….) permet aux jeunes enfants d’acquérir des repères temporels solides, d’être ainsi sécurisés et d’exprimer leur créativité. 
Il est intéressant d’ailleurs de voir qu’il rejoint Charlotte Mason sur d’autres points comme la nécessité d’un bel environnement, empli de matières naturelles.
Mais je ne perds pas de vue que Charlotte elle-même estimait que mélanger sa méthode avec d’autres méthodes aurait pour conséquence d’en affaiblir les effets. C’était une puriste !

Quels sont vos livres vivants préférés ?

Ceux évoqués précédemment auraient pu faire partie de cette liste ! En particulier le livre de Murielle Szac qui a déclenché une passion pour la mythologie chez ma fille ! J’y ajouterai Ronya fille de Brigand d’Astrid Lindgren. Ce livre occupe une place spéciale dans mon cœur car c’est le tout premier que j’ai lu à ma fille. 

Quel est ton meilleur souvenir nature ?

Il y en a tellement ! Le plus récent : une rencontre avec un faon il y a quelques jours à quelques mètres de nous. Mais plus simplement c’est un émerveillement quotidien pour qui arrive à voir la nature à travers les yeux des enfants. J’aime particulièrement cette période automnale où les enfants sont si heureux de sauter dans les flaques et de faire voler les feuilles mortes !

Penses-tu que cette pédagogie mérite de se développer en France ?

Absolument ! Il ne faut pas oublier que Charlotte s’adressait aux parents mais aussi aux éducateurs. Je rêve d’une application de cette pedagogie au sein de l’éducation nationale. Pourquoi ne pas envisager des leçons courtes et vivantes, des narrations orales puis écrites ? De la même façon que des « ateliers » Montessori ont pu être inclus au sein de classes de maternelles ou de primaires en particulier, il me parait tout à fait envisageable d’inclure la pédagogie Mason. 
Non seulement je pense qu’elle doit se développer mais je souhaite même aller plus loin en m’engageant à titre personnel dans cet objectif ! En effet, je me suis associée avec une amie ingénieur à l’ONF pour offrir a des enfants de moins de 10 ans une école alternative en région bordelaise faisant une place de choix à cette pédagogie. Cette école pilote sera une des réalisations d’un projet associatif qui vise à étudier, promouvoir et mettre en pratique une pédagogie novatrice inspirée de la nature, de Charlotte Mason, et des dernières avancées scientifiques concernant les enfants (nutrition, santé…) afin de leur permettre de réaliser pleinement leur potentiel. 

Y a-t-il des choses que tu aimerais mettre en place dans le futur de ton « école à la maison » ?

Mon école à la maison pourrait bien se transformer en « maison à l’école » ! C’est ma vision de l’avenir. Et oui pourquoi ne pas étudier dehors ou au coin du feu tout en étant à l’école ? 
Il est temps de permettre aux enfants de révéler leur immense potentiel individuel en leur offrant dans le même temps la possibilité de développer des compétences au sein d’un collectif, le tout dans un environnement sécurisant. 
La pédagogie Mason est selon moi un merveilleux outil pour atteindre ces objectifs ! Une pédagogie au service des éducateurs quels qu’ils soient.

S’il y a une autre question que je n’ai pas posé, et que tu vois d’autres choses à ajouter

Rien à ajouter ! Merci Maeva !

Merci à toi Céline ! Merci d’avoir pris le temps de répondre de manière si approfondie à mes questions.

Si vous avez envie de suivre les aventures de Céline, elle a différents comptes Instagram :

Vous aimerez aussi...

2 commentaires

  1. Cécile a dit :

    Merci beaucoup pour ce partage ! Je suis tellement contente de voir que d’autres familles s’inspirent aussi de Charlotte Mason. Elle est tellement peu connue en France ! Et c’est bien dommage! Bon courage pour ce projet d’école ! Cela m’intéresse beaucoup! C’est un projet auquel je pense régulièrement aussi…je me demande juste comment vous faites pour trouver le temps pour faire tout ça ! Je suis déjà tellement bien occupée par mes trois enfants !!! Et aussi très isolée car quasiment personne ne connait Charlotte Mason autour de moi !!!

    Encore merci pour ce blog et pour tout ce travail !!
    Il faut que je me motive et que je m’organise pour dégager du temps afin d’approfondir tout ça !!

    1. Merci Cécile, ton enthousiasme est communicatif 😀

Vos commentaires nourrissent mon blog