No poo, slow poo, … Bref mon expérience du sans shampooing !

Le fait de passer la barrière de l’instruction en famille a été libérateur pour moi. Je me sens libre de choisir une voie différente des autres et me sentir accomplie comme cela avec le sentiment d’être dans la bonne direction. Je ne sais pas si c’est le fait de faire des choix un peu marginaux qui m’ont poussé à tenter l’aventure « No poo » mais en tout cas cela y a peut-être contribué dans un sens. Je me lave les cheveux avec des shampooings du commerce depuis 26 ans et il y a plus de 6 mois maintenant, j’ai décidé d’arrêter …

Mon petit potager au balcon et l’odeur du matin

  Lorsque je me suis réveillée, je suis allée sur le balcon. Et ça sentait bon le matin. C’est que le matin a une odeur je trouve, une odeur de fraicheur et de douceur, une odeur d’espoir, une odeur de temps qui se suspend. Une odeur de renouveau aussi, de plénitude, de « tout est possible aujourd’hui ». Une odeur de calme, une odeur de rêve éveillé, une odeur de vie. Une odeur de notre corps dans cette petite brise, où l’on se sent présent et conscient. Sur mon balcon, ça sent le vert aussi. Les plantes se sont bien développées pendant …

Utiliser l’ortie au potager

Je n’aurais jamais imaginé partir à la chasse aux orties un jour. S’il y a bien une plante que je détestais, c’était celle-là ! Et je ne suis sûrement pas la seule… Récemment, j’ai appris à la connaître. Elle est juste formidable. C’est une plante magique au jardin et elle est également comestible, et très bonne pour la santé (big up aux chasseurs cueilleurs qui doivent bien la connaître !). Pour les sols pauvres et déséquilibrés par les engrais chimiques, l’ortie permet de procéder à une transition vers un jardinage plus respectueux de l’environnement. En purin, séchée, en paillage, dans …

Lessive minute et astuces naturelles pour l’entretien de sa maison

Cela fait plusieurs années que je fais ma lessive moi-même. Non pas que j’eusse souffert d’allergies mais il a été prouvé à maintes reprises que les produits contenus dans les lessives industrielles sont toxiques pour soi et pour l’environnement. Alors cela va de pair avec un besoin de plus de sobriété, d’enlever du caddie ce qu’on peut faire soi-même, d’économie et d’une prise de conscience environnementale. Depuis que j’ai emménagé à Strasbourg, la proximité avec l’Allemagne fait qu’on a tous les produits d’entretien pour vraiment pas chers. Du coup, je me suis remise à acheter de la lessive affichée bio …

Pendant ce temps-là au balcon… Les semis d’intérieur

Alors, les semis c’est toute une histoire ! Je rappelle que je suis novice en la matière, je m’intéresse depuis peu à la permaculture et jardine dans un jardin partagé et sur mon balcon. J’ai décidé d’acheter des semences bio, non-hybrides afin de pouvoir récupérer les graines des futures plantes et ainsi les réutiliser sans avoir besoin d’en racheter. L’investissement est un peu plus élevé au départ avec ce type de graines mais c’est normal, ce sont des vraies graines contrairement aux hybrides qui nécessitent d’être rachetées chaque année. C’est triste mais les grands semenciers qui vendent de la graine …

Le jardin de Yamina : Les semis

Voilà plusieurs semaines que la saison des semis est ouverte. Je l’introduisais ici, dans mon premier article un peu plus généraliste. Dans cet article, je voulais vous présenter des informations concernant les semis. Tout d’abord, il faut comprendre ce que c’est et par quel moyen ça s’opère. Semis vient de semer, c’est dont l’action de planter des graines. Selon les plantes, certaines graines pourront se planter directement dans la terre à l’endroit où l’on prévoit de les faire pousser, d’autres, afin de démarrer plus tôt la récolte et de les protéger du froid, se feront au chaud, en pépinière, sous …

Le jardin de Yamina : mes premiers pas en permaculture

Yamina c’est un joli prénom, c’est celui de la femme à qui appartient ce jardin. Elle et son mari l’aiment beaucoup et ils font profiter à leurs grands et petits enfants de ses trésors. Mais depuis presque un an maintenant, il est un peu laissé à l’abandon. Pour lui redonner un peu de vie, je m’y rends presque tous les jours depuis plusieurs semaines maintenant. Le travail y est important : nettoyage, tri de tas d’objets accumulés, taillage des ronces qui empiètent sur le terrain et redéfinition de la haie, paillage, tonte de l’herbe… Parfois je suis seule, parfois accompagnée. …