Et la féminité dans tout ça… : le gang des « mamans-jogging-champignon-sur-la-tête »

Le matin c’est simple, j’oublie très volontairement de me maquiller et j’enfile volontiers un jean et un t-shirt. Je noue mes cheveux (qui auraient sérieusement besoin d’une visite chez le coiffeur) en queue de cheval ou en chignon, car ces maudites mèches se prennent dans mes yeux et sont très souvent agrippés par les petits doigts d’Oléia. Il y a …