Famille de sang, famille de cœur

Me voilà rentrée de Paris depuis hier. Encore un week-end gravé dans mon coeur. 3 jours remplis à bloc et de l’amour à n’en plus finir. J’aimerais toujours pouvoir faire plus, voir plus de monde, faire plus de choses, me lever plus tôt, me coucher plus tard, prendre plus de photos… mais malheureusement j’ai l’impression que l’horloge passe la quatrième vitesse. Avant de partir j’ai lu un livre à Keyo, un livre dans lequel un petit garçon faisait un voeu. Celui d’être riche. Bien sûr, quand on est enfant on rêve d’avoir plein d’argent pour s’acheter tous les jouets de …